Chamussy & Safar: Heckle & Jeckle ou Laurel & Hardy ?

Ah non, désolés, Heckle et Jeckle, c’était le surnom qu’on avait donné au couple Safar – Noblecourt bien avant 2014.
Au temps pour nous.

Alors voilà que les chevaux de retour s’alignent dans une tribune sur Place Gre’net (non mais le terrain, ça va pas? On veut la tribune présidentielle et bouffer gratos!)

C’est reparti pour un tour de la même chose. C’est là où Léon Zitrone nous manque. Vraiment. Au moins sa voix et ses commentaires rendaient intéressante la chose la plus mortellement ennuyeuse du dimanche avant Starsky et Hutch ou Magnum : le tiercé.

M. Chamussy, M. Safar, rassurez-nous! Vous avez compris que la politique, c’est pas jouer aux petits chevaux, c’est même pas encore une partie d’échec, c’est le « Jeu des Perles de Verre » de Hermann Hesse.

Allez, c’est parti: on tape d’abord, on corrige après!

Seconde classe Safar, au rapport!

Jérôme, m’enfin! Quelles leçons as-tu à donner en matière démocratie locale alors que dircab, puis élu depuis 16 ans, dont une mandature avec une délégation de premier adjoint,  tu n’as pas réussi à la faire fonctionner, la démocratie locale, parce qu’elle ne t’arrangeait pas et qu’en plus essayer de le faire c’était du travail fatiguant.

Nous te le répétons en toute amitié, Villeurbanne te va bien, les adieux à la Aznavour sont pénibles, en te remettant la citation d’un de nos maîtres, Pierre Joxe:

« Les exemples contemporains de programmes électoraux trahis, oubliés ou reniés, de politiciens avides de pouvoir, mais non d’action, « pantouflant » au besoin en cas d’échec électoral pour revenir à la chasse aux mandats quand l’occasion se présente, tout cela est à l’opposé de ce qui anima, parmi d’autres, un Rocard dont beaucoup aujourd’hui encensent la statue mais tournent le dos à son exemple en détruisant des conquêtes sociales pour s’assurer d’incertaines « victoires » politiciennes, contre leur camp, contre notre histoire, contre un peuple qui n’a jamais aimé être trahi. »

Seconde classe Chamussy, au rapport!

Un mot! Juste un mot: Roybon!
Il y a tellement de chose à dire sur Roybon. Il va bien falloir que ça dise, non?

Outre vos sorties en conseil municipal qui nous font marrer, qu’avez vous donc fait dans l’opposition, dont vous êtes membre depuis au moins de 2 mandatures, pour promouvoir une démocratie locale saine?

Messieurs, soyez un tantinet conséquents.

La conséquence vous siéra mieux que les costards que nous nous préparons à vous tailler si, tel le Piolle et le Clouaire face à une décision de justice, vous auriez l’idée saugrenue de persévérer.

A bon entendeur, salut!
(Tatatatata! Tsoin! Tsoin!)

(Et ouais les gars, la chanson des marcheurs s’applique aussi à vous, mais au second degré 😀 )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s