Fêtes des tuiles: et si on comparait les budgets à ceux de l’industrie du spectacle?

Comprendre les ordres de grandeur est signe de posséder le sens de la mesure, non?

129 000 euros pour la fête des tuiles en 2016 octroyés pour le « spectacle » de Fusées.

La question est donc de savoir quel type de spectacle peut-on acheter pour cette somme là.

Regardons donc à quel prix les places d’un concert à la Belle Électrique se situeraient pour obtenir une recette de 129 000 euros sur les seuls billets.

La Belle électrique a une jauge de 900 places.

129 000 : 900 = 143 euros le billet! Et c’est bien de recette dont en parle, pas du prix d’achat au tourneur (qui est forcément moindre) pour une prestation artistique tout compris: cachet et « rider » des artistes, logistique, sonorisation, sécurité, coût de la salle etc.

Aucune place de concert se déroulant à la Belle Électrique ne coûte 143 euros. Le prix du billet excède rarement les 40 euros.

Posons donc un prix du billet à 40 euros. Pour réaliser 129 000 euros de recette, il faudrait 3 225 billets vendus. Soit 4 quatre concerts complets à la Belle Électrique.

Des gigantesques têtes d’affiche comme Jacques Dutronc, Eddie Mitchell et feu Johnny Halliday touchaient chacun sur leur tournée « vielles canailles » 150 000 euros par représentation, ce qui est énorme, les plus gros cachets de l’hexagone.

Tout ça pour vous dire que les montants des marchés de la fêtes des tuiles sont très loin d’être négligeables selon les standards de l’industrie du spectacle, d’autant qu’aux termes de la convention, c’est la ville de Grenoble qui assurait et finançait la logistique (location des stands, montage, démontage, sonorisation, nettoyage, fluides etc.), la sécurité, la communication et même le paiment d’intermittents (quoi??!) qui ne sont pas des postes de dépense négligeables (ils sont même très coûteux puisqu’en 2015 ils étaient budgétés à 90 000 euros et furent en toute vraisemblance très supérieurs à cela. La Ville de Grenoble n’a d’ailleurs pas rendu public le coût réel de la fête des tuiles 2015 alors que la Commission d’Accès aux documents administratif lui avait intimé l’ordre de le faire).

Pour 129 000 euros, on peut acheter le spectacle d’une grosse tête d’affiche, une représentation d’opéra hors-mur etc. C’est en fait un gros budget pour une représentation d’un spectacle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :