Olivier « Sylvestre » Véran travaille sur sa carrière politique en arrivant à pieds par la Chine ?

On apprend dans Place Gre’net qu’Olivier Véran a été sélectionné pour faire partie des « Young Leaders France – Chine »

Ceci est une ingérence étrangère, ce qui n’est pas acceptable pour un député. Aux USA par exemple, c’est strictement interdit sous peine de prison par les lois FISA et FCPA. 

Veuillez noter que la French-American Foundation ne sélectionne jamais ses lauréats parmi des élus nationaux en cours de mandat ou des ministres en exercice. Jamais. Macron était chez Rostchild et n’avait aucun mandat électif national, Fekl (deux fois lauréat, il a du redoubler) n’avait pas de mandat électif national, Najat Vallaud-Belkacem était simple conseillère régionale (si nos souvenirs sont bons) etc.
C’est toute la différence entre « soft power » et ingérence.

Ils font quoi les spécialistes de l’anti-ingérence de nos services de renseignement?

Non parce que les ricains déjà c’est contestable (mais fait dans les règles) même si ce sont nos alliés, mais la Chine pose tout de même des problèmes nettement plus sérieux, même si ce n’est pas notre ennemi: il s’agit là d’un député en cours de mandat, alors qu’il existe un groupe d’amitié France-Chine à l’Assemblée Nationale et le même au Sénat.

M. Véran aurait-il été sélectionné s’il n’était pas député? La question est valide et la réponse est probablement pas.

Quant à devenir ministre après ça, il peut oublier, M. Véran: il ne présentera pas les conditions requises en matière d’intégrité (on parle là de sécurité). Question réputation également, c’est ravageur d’accepter un truc pareil en cours de mandat, d’autant qu’être réputé agent étranger peut mener une peine d’inéligibilité (adieu le mandat), voir à la prison.

C’est en fait le meilleur moyen de planter sa carrière, car personne dans la sphère occidentale ne voudra avoir à faire à lui dans un poste à responsabilités – surtout pas les américains – car il sera considéré comme un agent d’influence (voir agent tout court) chinois.

Sans compter que pendant deux ans il va avoir les services de renseignement d’à peu près tout le monde aux fesses (ils vont se marrer à Langley, à Fort Meade, au CGHQ, au SVR etc.).

Ces petits amateurs ambitieux qui courent après les honneurs de manière parfaitement imbécile sans réfléchir une seule seconde aux conséquences de leurs actes sont amusants.

Un peu d’humour: nous allons proposer Jean-Charles « Colargol » Colas-Roy pour les Young Leaders France Russie (au goulag!) et Émilie « Nellie Olesson » Chalas pour les Young Leaders France – Arabie Saoudite (l’abaya lui sied t-elle?)  😀

La France, cette République Bananière…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s