La Belgique, le ‘hub’ du djihadisme en Europe?

Sans aucunement cautionner le reportage parfaitement biaisée de cette journaliste proche de l’alt-right américaine, ce qui y est affirmé est à la fois vrai et faux.

Il faut tout de même dire les choses comme elles sont.

Oui la Belgique est la base arrière du djihadisme international en Europe depuis une bonne trentaine d’années (déjà en 1995, la base arrière du GIA avait été démantelée à Verviers, la même ville où fut donné un assaut en janvier 2015 après les attentats de Charlie Hedbo, assaut vraisemblablement mené avec l’aide « d’opérateurs français », comme l’a reconnu le premier ministre belge) , et cela s’est aggravé depuis que le Royaume-Uni et les Pays-Bas ont sérieusement resserré la vis sur les islamistes.

Forcément, quand depuis les années 70 on laissé la gestion de la grande mosquée de Bruxelles à l’Arabie Saoudite.

Forcément, quand le pays est sans doute la plus grosse machine à blanchir et à noircir l’argent d’Europe, parce que c’est un paradis fiscal qui ne dit pas nom (la Belgique fait l’objet d’une enquête depuis 2015 sur ses pratiques fiscales qui génèrent de gaves distorsions de concurrence a été condamnée à une amende de près d’un demi-milliard d’euro)

Rien de mieux que le « trading » de diamants, de métaux précieux et de minerais pour cela. Voir par exemple cette affaire dit « Queen Bee », où la police belge a été forcée à agir par les autorités fédérales américaines…On parle tout de même du noircissement de dizaines de millions de dollars en diamants au profit d’Al Quaïda avant le 11 septembre, rien que ça .

Ou bien la fameuse et fumeuse affaire Monsieur qui date des guerres de l’ex-Yougoslavie.

On vous rappelle le Kazakhgate, affaire dans laquelle plusieurs personnes ont été mises en examen (une avocate nicoise, un ancien préfet) où on aurait littéralement « acheté » une loi qui autorise la transaction financière dans les cas de crimes financiers, c’est à dire qu’on peut frauder, blanchir et noircir à sa guise: si on se fait attraper, on passe un deal avec le parquet derrière des portes closes, on paie et toutes les poursuites s’arrêtent. Les amendes ne sont donc que des couts de fonctionnement parfaitement intégrés par des fraudeurs, parce qu’elles sont très inférieures au montant des préjudices, ce qui rend les magouilles rentables.

Cette loi a été annulée par la Cour Constitutionnelle belge en 2016 au motif qu’elle est contraire au principe d’égalité des citoyens devant la Justice. Mais en juin 2017, le Collège des Procureurs Généraux décide de la réinstaurer (wtf? Des procureurs qui passent outre un arrêt de la loi constitutionnelle?)…

L’ahurissante affaire Omega diamonds (elle aussi signalée par le FBI qui força les autorités belges à agir) laisse tout simplement perplexe: 2 milliards d’euros de fraude pour une amende de 160 millions d’euros, sans reconnaissance de culpabilité et de responsabilité, et aucune poursuite, le tout à huis-clos en dehors de toute scrutation.

En matière de blanchissement d’argent de la drogue, il y a les désormais célèbres opérations virus et rétro-virus dont nous vous entretenions dans cette vidéo.

Mais Molenbeek est loin d’être la pire commune en matière de djihadisme. C’est le résultat logique d’une société fondamentalement communautarisée, qui résulte en peu de mixité sociale. Les plus grosses concentrations d’islamistes sont en fait à trouver en Flandres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s