Retour sur la démocratie locale confisquée par la municipalité grenobloise

Le rapporteur public a exigé l’annulation de la farce démocratique qu’est le dispositif de votation citoyenne imposé par la municipalité grenobloise.

« Vote citoyen »? Il n’y a que les citoyens qui ont le droit de vote: un vote est par nature citoyen…

On peut lire dans Place Gre’net M. Pascal Clouaire, adjoint à la démocratie locale et au commerce, déclarer :

« Nous sommes sereins, confiants, à l’écoute (...) Nous sommes convaincus que le dispositif mis en place va dans le sens de l’Histoire, que nous n’avons pas souhaité modifier un cadre. Mais que, dans le cadre existant, nous avons proposé une innovation qui vise à aller plus loin, à donner de la liberté, à permettre le dialogue dans l’intérêt général ».

Cher M. Clouaire, comme nous n’avons cessé de vous le rappeler depuis bientôt 3 ans (« Nous sommes (…) à l’écoute? » Vous vous moquez, c’est pas gentil) :

  1. Ce que vous avez proposé n’est absolument pas une innovation, puisque notre constitution et la loi le prévoient depuis 2004;
  2. Puisque la loi le prévoit et une municipalité n’étant pas un législateur, vous êtes dans l’obligation de respecter la loi. La contourner « en frottant sur les bords » comme l’a dit le Maire de Grenoble lors de son premier Grand Oral ou bien inventer des bidules à portée constitutionnelle sont des excès de pouvoirs; et
  3. Votre bidule ne va pas dans le sens de l’Histoire, à moins que vous considéreriez que l’Histoire va dans le sens du totalitarisme: la démocratie appartient aux citoyens et pas aux élus locaux, dont le rôle n’est pas d’imposer ce qu’elle doit être mais de s’assurer qu’elle fonctionne bien dans le cadre posé par la loi. Pourquoi, par exemple, ne pas avoir organisé une consultation sur CVCM? Ah, parce que vous aviez peur que l’issue du vote n’allât pas dans votre sens? Démocratie, quand tu nous tiens…

 

Ayant eu l’occasion de demander de manière informelle l’avis d’expert électoraux de l’UE, de l’OSCE , de l’ONU, de constitutionnalistes français mais également suisses, allemands, américains et scandinaves, tout ce que nous avons recueilli fut d’énormes éclats de rire. Notamment sur le « scrutin majoritaire à 20 000 voix » qui revient à imposer comme barrage à la validité d’un scrutin le nombre de suffrages obtenus par la municipalité en 2014. Ceci n’est ni plus ni moins qu’une confiscation démocratique.

Par ailleurs, Messieurs Piolle et Clouaire, savez-vous que la loi vous donne la possibilité de faire l’Histoire? Si ,si, on vous assure.

Si vous estimez que les modalités de la démocratie locale prévues par la loi sont insuffisantes (ce qui dans l’absolu est vrai), si vous souhaitez vraiment améliorer la loi, il est existe l’expérimentation législative locale!

Ah mais oui mais là,  hou-là, mais on rentre dans du lourd, il faut travailler sérieusement, le tout avec l’accord du gouvernement et sous le contrôle du Parlement. Avec le Conseil d’État, voir même le Conseil Constitutionnel (puisqu’il s’agit de scrutin) qui peuvent mettre leur grain de sel. En plus, c’est pas un truc qu’on peut faire seul, donc on ne peut seul s’en arroger le mérite, puisque par nature c’est un effort collectif.

Mais enfin, quand on est élu, on œuvre pas pour soi-même et sa petite gloriole mais pour le bien de la société, ou bien? Le seul fait d’avoir fait avancer le schmilblick pour le bien de tous suffit à sa satisfaction non, celle du travail bien fait?

Ce qui est en train de vous arriver, Messieurs Piolle et Clouaire, n’est que la juste rémunération de votre amateurisme et de votre hypocrisie qui consiste à dire « je créé de « nouveaux droits » (ce que vous n’avez pas le droit de faire) tout en vous assurant que ces « nouveaux droits » soient uniquement à votre service et jamais ne vous desservent.

Loin de renforcer la démocratie locale, vous en avez dégoûté les citoyens. Les épisodes du stationnement résident et des bibliothèques le démontrent.

Et c’est gravissime.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.