Le très curieux « observatoire CVCM »

Illustration: augmentation de la pollution causée par CVCM telle qu’analysée par Grenoble à Coeur

Preuve que cet « observatoire » est une immense mascarade et n’a aucune crédibilité:

«  Cet observatoire transdisciplinaire s’appuie sur différents acteurs. La fréquentation des transports en commun est évaluée par TransIsère et la Sémitag (donc la METRO, donc les élus),

le comptage des vélos par Métrovélo (donc la METRO, donc les élus. Ils font comment Métrovélo pour compter les vélos? Parce que l’immense majorité des cyclistes n’utilisent pas métrovélo) ,

celui des véhicules par le fabricant de GPS Tom Tom (Tous les véhicules roulant en France sont équipés de Tom Tom, c’est bien connu. En fait, Tom Tom c’est moins d’un véhicule sur 300!!! Donc ces chiffres ne veulent rien dire. La Métro ne fait qu’acheter des données à Tom Rom.

et le comptage des piétons par l’opérateur de téléphonie mobile Orange (qui détient moins de 30% de part de marché sur la métropole, donc le comptage des piétons ne veut rien dire. Par ailleurs, on distingue comment un piéton d’un cycliste d’un automobiliste sur la seule base d’un portable? Non parce que le portable et les cellules GSM ne savent par quel moyen vous vous déplacez et la vitesse de passage d’un cellule  à une autre ne veut rien dire. Prenons le cas des embouteillages, où des automobilistes peuvent alors être comptabilisés comme des piétons…) . La Métro fait ne fait qu’acheter des données à Orange.

La vacance commerciale est mesurée par les services de la Métropole, la Chambre de commerce et d’industrie, etc. Les résultats sont par ailleurs partagés régulièrement avec les associations de commerçants. (Ce qui ne veut rien dire, la vacance commerciale n’est pas un indicateur de santé économique. Le chiffre d’affaires des commerces de centre ville a baissé de 30% en 2017 avec une fréquentation elle aussi en baisse de 20%) »

Bref, on nous prend encore pour des buses, on fait n’importe quoi et on créé de vraies-fausses données analysées par un bidule interne nommé ‘observatoire » pour venir démontrer que les élus ont raison quoiqu’il arrive.

Les seules données fiables dans cette affaire sont celles des transports en commun. Tout le reste c’est du pipeau.

Bonjour le sérieux et la robustesse de la méthodologie… Amusez vous à faire cela dans un institut de recherche ou un bureau d’étude sérieux:  vous serez licencié sur le champ!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :