Comment fonctionne le transport de passagers par le rail au pays de cocagne des marcheurs, les USA?

Et bien c’est un MONOPOLE opéré par une ENTREPRISE PUBLIQUE, AMTRAK!

« Dans la conception initiale, Amtrak ne possédait aucune voie ferrée et n’était donc pas une compagnie de chemin de fer intégrée. Elle répondait plutôt à la définition de l’entreprise ferroviaire adoptée par la Commission européenne, à la différence près qu’Amtrak n’a aucun concurrent sur les rails. La société fut créée le   (NDR: Donc sous la présidence de Richard NIXON, un républicain!) par la volonté du gouvernement de maintenir des services de voyageurs sur rail, alors que les compagnies privées de chemins de fer préféraient se centrer sur l’activité, plus profitable, du transport des marchandises, malgré les obligations légales qui leur imposaient d’offrir des services voyageurs en tant que transporteurs publics (NDR: oui, vous avez bien lus. Çà, aux USA). Il était prévu que les trains d’Amtrak continueraient d’emprunter les réseaux existants. Ce schéma prévaut encore aujourd’hui dans la plupart des cas, les trains d’Amtrak partageant les lignes et les horaires avec les trains de fret, avec l’inconvénient que le réseau est souvent mal adapté au trafic de voyageurs (confort, vitesse…). »

Cela veut dire, en clair, que l’État Fédéral américain prend à sa charge une partie du financements des investissement et la totalité du déficit d’Amtrak! Oui, aux USA l’État fédéral paie le « coût » du service public du rail.

Ah beubeubeubeubeubeu oui mais, heu mais! Ca suffit! Nous les marcheurs, on sait mieux! Et puis c’est comme ça d’abord! On réécrit une interview de la Secrétaire d’Etat aux transports au point qu’une rédaction refuse de la publier! Taisez-vous, ze suis le zef! On sait mieux!

Par ailleurs qui a déjà pris AMTRAK sait que le service y est excellent (bien meilleur qu’ à la SNCF) avec des employés bénéficiant d’un statut de cheminot (hé oui…)  et très bien payés! Prenez, par exemple, l’Acela Express qui va de Boston à Washington en première classe. Pour +/- 200 dollars – environ 170 euros soit le prix d’un aller-retour Grenoble-Paris en TVG en seconde classe plein tarif pour une distance équivalente – nourriture et boisson à volonté (they do mix great martinis at Amtrak) ! Et on y rencontre des gens assez intéressants: faire le voyage à côté de Joe Biden en discutant à bâtons rompus, ça vaut vraiment le détour!

Interview du Directeur de Cabinet de la Secrétaire d’État aux Transport (ceci un bien sûr  un fake)

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.