Après Tintin au Congo, Nellie au Sahel ? :D

chalas

 

Nous à la place de nos amis nigériens – des gens adorables et d’une politesse exquise – on commencerait à en avoir un peu marre de voir débarquer des politiques français en tournée des popotes toutes les deux semaines. Car cela mobilise des ressources notamment sécuritaires et logistiques, et pendant qu’on reçoit ce beau monde on ne fait pas autre chose.

Agadez c’est plus qu’une ville: c’est la plus grande région du Niger… Alors non, ce n’est pas un lieu de « croisement » mais une route de caravane.

Poussez donc jusqu’à Arlit. Et pendant que vous y êtes, vous devriez également aller voir au Sud ce qui se passe à la frontière Niger-Nigéria: ça vaut le détour. Et c’est surtout là que ça se passe.

Non, les migrations ne sont pas un phénomène international, du moins pas forcément. En fait, en Afrique sub-saharienne,  les plus grands mouvement de migration se font à l’intérieur des pays. Il y a aujourd’hui autant de IDPs (déplacés internes) que de réfugiés…

Quant à l’éclairage international, ce n’est pas en 3 jours qu’on y comprend quelque chose. Pour cela, on a un bidule qui s’appelle la diplomatie, peuplé de gens qui connaissent le terrain et dont c’est le métier d’en expliquer la réalité.

Sur la terrasse du Grand Hôtel du Niger, vous mangerez des brochettes de chèvre et boirez une « conjoncture » à notre santé Mme Chalas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s