« Droit à l’oubli ou devoir de mémoire » : titre irresponsable.

Encore un grand moment que nous offre le Dauphiné Libéré!

« Cantat: droit à l’oubli ou devoir de mémoire »

Expliquons donc au Dauphiné Libéré que le concept de devoir de mémoire s’applique aux CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ. Bertrand Cantat est certes un criminel condamné, mais certainement pas un criminel contre l’humanité!

Yolo! Transmutation des valeurs et des hiérarchies juridiques!

Expliquons donc au Dauphiné Libéré qu’il n’est nul question de droit à l’oubli, parce que ce droit n’existe pas en droit! Au bout d’un certain temps, tout condamné qui n’a pas récidivé est réhabilité, soit automatiquement, soit à sa demande par un tribunal mais sa  condamnation ne sera jamais « oubliée » par la justice parce qu’elle demeure inscrite au bulletin n°1 de son casier judiciaire ad vitam æternam! Nullement, à aucun instant il n’est question d’oubli! Il n’est question que d’un FAIT très simple: tout condamné ayant purgé sa peine est libéré et a le droit de vivre librement et d’exercer son métier librement, que ça plaise ou non! Et personne n’a le droit de nier cette liberté à qui que ce soit, pour quelque motif que ce soit.

L’opinion des uns ou des autres ne compte pas dans cette affaire.
On mélange tout et visiblement on a pas fait l’effort d’écrire un titre qui reflète fidèlement la réalité mais on a usé d’un registre parfaitement inapproprié et juridiquement faux.

Il n’est ni question de mémoire et encore moins d’oubli, mais d’un homme condamné et ayant payé la dette que la société lui a infligé, qui est aujourd’hui libre de poursuivre sa vie et de s’exprimer librement, et de laisser ceux qui souhaitent venir l’entendre le faire.

Par ailleurs, nous rappelons que le fait de chercher à créer des troubles à l’ordre public pour forcer la main d’élus déjà enclins à interdire pour grappiller quelques voix est un délit au titre de l’article 431-1 du code pénal, ce qu‘il serait bon de rappeler à celles et ceux qui organisent des « incidents ».

Vous voulez manifester? Pas de soucis. Organisez un cortège, déclarez-le à la Préfecture, mais ne vous approchez pas de la Belle Électrique, n’injuriez pas le public et ne prenez personne à parti!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :