Libérer Grenoble du Diesel, suite…

Article très bien documenté de Challenge, qui date de 2015.

Un de nos membres, chercheur spécialiste des technologies de contrôle des émissions travaillant pour le leader mondial du secteur, nous confirme que tout ce qui y est écrit est vrai.

Extrait:
« Applicable depuis le 1er septembre 2014 pour les véhicules de nouveau type, la norme de pollution Euro 6 devra être respectée par tous les modèles vendus neufs au 1er septembre 2015. A cette échéance, les émissions de particules seront limitées selon deux critères : la masse d’une part et le nombre d’autre part. Pour les Diesel, les seuils demeurent identiques à ceux de la norme Euro 5 (1er janvier 2011), à savoir une limitation en masse à 5 mg/km et une limitation en nombre à 6 x 1011. Si la masse autorisée est inférieure pour les moteurs essence, avec 4,5 g/km, le nombre de particules qui peuvent être émises est quant à lui dix fois plus élevé, avec un seuil fixé à 6 x 1012 par kilomètre. De quoi autoriser les moteurs essence, en particulier à injection directe, à rejeter en plus grand nombre des particules très fines, les plus nocives pour la santé. »

On nous prend pour des buses…

Certains devraient relire un peu la théorie économique, en particulier celle concernant les externalités, qui peut se résumer à « on ne fait d’omelette sans casser d’œufs. La question est de savoir qui la mange et à qui on refile les coquilles »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :