Et on continue avec les fausses nouvelles

Fausse nouvelle: opération de désinformation par laquelle on diffuse sciemment de fausses informations et des faits non avérés ou biaisés afin d’abuser ceux qui les reçoivent.

1  – Il n’y a aucun ultimatum européen mais une procédure d’infraction lancée par la Commission Européenne depuis une dizaine d’années, qui a donné lieu à plusieurs mises en demeure de la France (la dernière en 2015), la forçant à rentrer dans un dialogue structuré avec la Commission, dialogue qui n’ayant abouti à rien, va pousser la Commission à déférer la France devant la Cour de Justice de l’Union Européenne, ce qui est en cours. Et cela aura les conséquences judiciaires, au civil comme au pénal, que nous avons déjà sériées. Premier Bullshit.

2 – Il n’y a rien dans la législation française qui permette à un maire d’interdire le diesel à l’horizon 2030. Second Bullshit.

3 – Grenoble ne fait rien pour favoriser l’achat et l’utilisation de véhicules propres. La Métro le fait de manière vraisemblablement illégale par ailleurs, pour les seuls professionnels métropolitain. La ZRC est en enfumage total (quid du trafic poids-lourd de transit, qui est celui qui pose problème?), tout comme les vignettes crit’air. Nous rappelons que CVCM, c’est l’interdiction de toute circulation automobile, y compris celle des véhicules électriques et hybrides.  Troisième Bullshit.

4 – Non, Grenoble ne construit pas la plus grande zone à basse émission de France. Par ailleurs, les pics de pollution à Grenoble ne sont pas causés par la circulation automobile à l’exception de la pollution au NO2/NOx qui a augmentée depuis l’imposition du nouveau plan de circulation et de CVCM sans étude d’impact,  mais par (a) l’industrie qui elle a fait de gros efforts en la matière depuis 15 ans parce que c’est facile à réglementer et (a) le chauffage urbain et au bois. En France, les transports routiers sont à l’origine de moins de 20% de l’ensemble des émissions. Quatrième bullshit.

5 – Non, la pollution ne fait pas 114 « victimes par an »  à Grenoble. Que M. Piolle nous montre les 114 post-mortem, les 114 certificats de décès qui établissent la pollution comme cause du décès. La Commission Européenne, qui elle est sérieuse, dit « la pollution atmosphérique, entre autres facteurs, contribuerait selon des études à 500 000 décès prématurés en Europe », ce qui n’est pas du tout la même chose. Cinquième bullshit.

5 bullshits en 7 lignes, il faut le faire!

Et après on s’étonne que la parole publique n’a pas de valeur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s