Tant va la cruche à vélo qu’en 2020 elle se casse

Oui, c’est méchant, mais drôle. Et oui, nous l’avons déjà faite.

Madame Hidalgo a amplement mérité nos sarcasmes!

Ses atermoiements suite à l’annulation de la piétonisation des voies sur berges sont insupportables!

Nous ne manquons pas de souligner que pour Madame Hidalgo, Maire de Paris, la loi est à la fois un moyen et une obligation de moyen.

Elle et sa municipalité sont les seuls responsables de cette annulation parce que c’est leur devoir de mettre en œuvre des projets dans le respect de la loi au lieu d’essayer de la contourner, quelles que soient les motivations.

Le TA de Paris n’a pas jugé de la pertinence de la mesure, mais de sa licéité.

Si on veut vraiment lutter contre la pollution on fait les choses correctement. On prend le bon périmètre pour l’étude d’impact, et non pas celui qu’on sait a priori qu’il justifiera le projet. On suit les recommandations de l’Autorité Environnementale et de la Commission d’Enquête Publique. On n’améliore pas l’air de certains – ses électeurs – aux dépends des autres. On n’abuse pas d’un article du CGCT qui permet aux maires de réguler la circulation, non pas de l’interdire.


Bref, tant va la cruche à vélo qu’en 2020 elle se casse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :