Alimentation: à quelle sauce va t-on nous manger?

Nous apprenons que Mme Brigitte Limon, députée de la 7ème circonscription de l’Isère sera « responsable du texte » de la loi sur l’alimentation.

Ca veut dire quoi « responsable du texte »? Non parce que ce projet de loi est rédigé par le gouvernement, et que le responsable du texte au Parlement ne peut être autre que le rapporteur, à savoir Jean-Baptiste Moreau, un avatar de ces paysans en souliers vernis si nocifs depuis tant de temps à notre agriculture.

Non pas que nous disons qu’elle n’est pas capable de comprendre le sujet, juste que comme M. Colas-Roy avec l’exploitation pétrolière, elle n’entend pas grand chose à la chose, n’a pas de bagage ni de background technique ou industriel en la matière, n’a pas la moindre idée des contraintes imposées par la législation européenne et internationale, ne comprends pas les enjeux économiques et financiers et  donc sera ouverte à tous vents au lobbies.

Tout comme M. Colas-Roy, l’a t-on mise là justement pour ça, parce que comprenant autant aux très complexes mécanismes de formation des prix agricoles, aux chaînes de valeur par filière, aux techniques d’achat de l’industrie et de la grande distribution etc. que nous nous comprenons la novlangue des marcheurs, elle défendra ce qu’on lui dira de défendre avec les « éléments » de langages que le gouvernement et les lobbies lui donneront sans même avoir les moyens de faire preuve d’esprit critique?

Non parce que franchement, mettre une députée novice et éducatrice spécialisée de profession en charge d’un dossier économique majeur ayant des répercutions européennes et internationale (et oui, l’OMC) sur un sujet aussi important, c’est tout de même fort de café (pas solidaire)!

Sur la loi Collomb, où là elle aurait pu réellement contribuer, non, on fait pas.

Allez, interrogation surprise: chère Mme Limon, expliquez nous (1) les mécanismes de régulation des prix agricoles dans le cadre de la PAC et ce qui va changer avec la réforme en cours, (2) ce qu’est la boîte verte, (3) les implications de la directive « novel food » et (4) les règles afférentes aux coûts de transferts internes applicable aux IAA dans l’UE (vous avez de la chance que les montants compensatoires n’existent plus) ? Vous avez 30 secondes.

Ce qui est grave c’est qu’on en deviendrait presque d’accord avec Laurent « WauWau » Wauquiez quant au fait que les députés LREM sont des guignols, non pas parce qu’ils sont des guignols fondamentalement, sui persona, mais parce qu’on s’arrange pour les mettre en avant sur des dossiers pour amuser la galerie, le bout législatif étant fait ailleurs qu’au Parlement et ne pouvant donc être contesté!

Et encore, le WauWau se trompe, car Guignol il a un gros gourdin pour taper sur le gendarme et il le fait. Ces députés LREM ne sont même pas encore des Gnafrons.
C’est à mi-chemin entre « L’école des fans » et « Les marseillais en Australie ».

Dramatique.

« Elle fait la cuisine Monique? »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :