ICI GRENOBLE OCI: Les « fake news » font du covoiturage

A moins que ce soit le covoiturage qui soit une fausse nouvelle, on sait plus, on manque de repère.

Oui, bon, on égratigne un peu au passage le vénérable et honorable Dauphiné Libéré, mais c’est de bonne guerre, parce que c’est drôle et que cela permet d’amener vers des choses plus sérieuses, de parler de ce qu’est une fausse nouvelle, une rumeur et tout et tout, en citant Schopenhauer et Machiavel.

Et puis dire pourquoi les acronymes à la mordez-nous-le-neutron (bite our neutron) en anglais pour nommer des dispositifs publics ou financés par de l’argent public, ça suffit. Pour se comprendre, il faut parler la même langue, et cette langue en France est le français. Quand on utilise l’anglais, on exclut de fait ce qui ne le parlent pas ou ne le comprennent pas. Grenobeule Alpse tojeter, fait l’acronyme va pour le nom du covoiturage  lu en français. Tojeter, rien à garder.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s