Iran: این شورش است؟ خیر، این یک انقلاب است

Traduction du titre en farsi: « C’est une révolte? Non Sire, une révolution »

Pour ceux qui, ne connaissant pas l’Iran, clament en ce jour de nouvel an à la révolution : il faut dessaouler. Allez, laissez nous vous passer un grand bol de café salé suivi d’un œuf que vous goberez.

Il ne s’agit pas d’une révolution.

A la racine de ces manifestations se trouve surtout des revendications économiques d’une classe populaire non-urbaine très nombreuse et très bien éduquée (le niveau d’éducation en Iran est comparable, peut-être même supérieur à celui de la France et il n’y a en matière d’éducation aucune discrimination hommes-femmes).

Ce qui est contesté c’est d’un côté le budget de Rohani, qui fait la part belle à l’action extérieure et va renchérir le coût de la vie, de l’autre la mainmise sur l’économie des gardiens de la révolution aux ordres de Khamenei, (mainmise cependant inférieure à celle l’Armée en Égypte, par exemple).

Rohani, le Président représentant la faction réformatrice du régime, et le guide suprême, Khamenei, à la tête des conservateurs, se neutralisent en permanence. Les iraniens sont passés maître pour protester pacifiquement tout en s’assurant que ces deux factions se dressent l’une contre l’autre, amenant un pourriture lente mais bien réelle du régime.

L’Iran, c’est une civilisation plus vielle que la nôtre. Les iraniens sont un grand peuple qui a parfaitement compris et intégré le fait qu’une révolution n’est en aucun cas préférable à une évolution, d’autant qu’il a connu un coup d’état organisé par l’étranger (nos amis anglais mais surtout la CIA, avec Kermit Roosevelt à la manœuvre) en 1953  ayant mis à mal sa démocratie naissante, puis une révolution ayant fait tombé de régime dictatorial de Mohammad Reza Pahlavi, le Shah il y a 40 ans pour imposer celui des mollahs, sans compter une sanglante guerre avec son voisin irakien et 40 ans de sanctions internationales.

Laissons les faire. N’allons surtout nous mêler de cela. Ne titillons pas le trop réel nationalisme iranien qui fera que toute ingérence extérieure verra le soutien au régime augmenter géométriquement. Tous les iraniens ne sont pas fans de leur régime, mais ils vous diront tous que c’est le leur!

La police ne sanctionne plus les femmes non voilées dans la rue. C’est une avancée importante, qu’on ne voit pas par exemple dans les monarchies du golf.

Laissons les faire. Faisons leur confiance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :