Un simple citoyen engagé

Juge et partie: c’est la version écolo grenobloise de l’EPA de Trump ou une nouvelle forme de livre politique, cette plaie française?

Un ingénieur de l’ADEME, élu municipal et délégué aux déplacements et la logistique urbaine qui publie un bouquin sur la situation environnementale, il n’y a aucun mélange de genre, c’est juste l’œuvre d’un simple citoyen engagé. Il n’y a bien sûr aucun argument d’autorité à cela et il ne s’agit pas d’un livre de propagande politique publié par « un éditeur militant ».

On voit une fois de plus la stratégie de la tension qui vise à détourner l’attention des gens de problèmes plus aigus et urgent, car Grenoble a une situation environnementale meilleure de bien des villes en France – au hasard Lyon et Chambéry –  et que si elle s’est aggravée comme par exemple avec la pollution atmosphérique, c’est la responsabilité de la présente municipalité.

D’ailleurs, ce genre d’article non signé n’est absolument pas de l’agitprop. C’est d’une critique sérieuse d’un ouvrage qui ne vise pas à mettre en avant la municipalité grenobloise. On nous dit qu’il y a un aspect peu connu de l’équipe d’Eric: la présence de techniciens dans son équipe alors que M. Wiart est bien le seul à pourvoir prétendre l’être. C’est un fait avéré.
Mais quand on lit: « C’est un état d’esprit qui apparaît rapidement à l’examen des billets sur Twitter. Il y a une recherche permanente d’ancrer un constat dans des chiffres, dans des études scientifiques », nous sommes au bord de l’apoplexie tellement nous rigolons!

Il suffit de rappeler que le Maire de Grenoble a tout de même osé qualifier de « fakenews » à plusieurs reprises, dont une en séance du conseil métropolitain et l’autre lors de son « grand oral,  les données d’Atmo Air Rhône Alpes et les analyses de Grenoble à coeur…

C’est vrai qu’avec plus de 20% des grenoblois vivant sous le seuil de pauvreté dans le  contexte d’une économie locale en pleine déconfiture, dans une ville salle, peu sûre et minée par les trafics et les violences s’y rattachant, avec des gros programmes de revitalisation urbaine ayant pris plus de 3 ans de retard (ANRU 1) et donc des quartiers entiers qui pourrissent sur pattes, avec des services publics, en premier chef des services socio-culturels, dont les budgets sont en baisse, dans une ville où le nombre de transactions immobilières (un indicateur important de la santé tant économique que sociale) est en chute libre, l’environnement est une priorité absolue! Ce n’est pas si grave de mourir de faim la gueule ouverte du moment qu’on respire un air pur, non?

Le « retour de la nature en ville » est une ineptie puisque la ville n’a rien de naturel, c’est l’organisation rationnelle de l’espace pour favoriser les activités sociales, politiques, culturelles et économiques de l’Homme. La nature en ville, cela s’appelle un terrain vague! Il n’y a pas de nature en ville parce la nature qu’on y trouve est artificielle! Vous voulez de la « vraie » nature naturelle? : ce n’est effectivement pas ce qui manque autour de Grenoble. Comme quoi, nous avons de la chance, non?

En matière de gestion des déchets nous avons démontré – le Postillon également et mieux que nous sur la base de l’expérimentation catastrophique du Sud Grésivaudan – que le système de collecte payée par redevance au poids choisi par la Métropole non seulement était inégalitaire, non seulement allait provoquer des dérives tous azimuts, non seulement allait renchérir de manière significative la collecte des ordures ménagères, mais ne permettra pas une meilleure gestion des déchets.

Jacques Wiart est une telle « éminence grise d’Eric Piolle » qu’il a vu sa délégation réduite lors d’un mini-remaniement de la municipalité. Alors un technicien, oui, certes, de l’ADEME, qu’on ressort parce que c’est pratique et parce que les études de Grenoble à Coeur, réalisées par des scientifiques, ont sérieusement mis à mal le discours municipalité grenobloise, qui s’est avéré mensonger.

Par ailleurs, on a vu que le fiasco retentissant de la politique de stationnement faussement solidaire  (parce que visant à générer des recettes qui n’allaient pas être redistribuées de ceux qui ont les moyens vers ceux qui les ont moins ou pas, ce qui est la définition de « solidaire »)  mise en œuvre par M. Wiart puisqu’elle a été annulée, alors que nous l’avions mis en garde sur l’illégalité de ce qui était proposé dès janvier 2016. Encore un grand moment de démocratie locale et de vraie concertation, avec une « votation citoyenne » dont le résultat n’a en aucun cas été pris en compte par la municipalité. Heureusement, ce bazar a été rendu caduque par la justice.

On se rappelle la décision de M. Wiart d’annuler la construction de la passerelle piéton et vélo d’Europole initialement prévue au projet de réaménagement de la gare, ce qui rend tellement facile les déplacements d’un côté à l’autre d’Europole pour les piétons et les cyclistes.

On constate au quotidien l’ineptie environnementale, économique et en matière de déplacements que sont CVCM et le nouveau plan de circulation, pour la conception desquels aucune étude sérieuse sur le bon périmètre n’a été effectuée et qui ont eu pour effet immédiat une augmentation de la pollution atmosphérique nous ramenant 7 ans en arrière ainsi que l’aggravation de la situation d’un commerce de centre-ville déjà mal en point.

Ce qui est effrayant avec les écologistes français c’est leur monomanie: il ne savent parler que d’environnement sans pour autant savoir le gérer, sans comprendre que l’environnement est le résultat de foultitude de facteurs qui eux n’ont rien, mais alors rien d’écologique et que les politiques publiques s’adressent d’abord à l’Homme, l’environnement n’en étant qu’une parmi tant d’autres et certainement pas une finalité, parce que transversale.
Cela s’appelle un dogme. Cela ne s’appelle pas raison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :