Souffrez, chère Madame Motin, que nous vous offrions ce quatrain

Une députée de l’Isère fait des vers
La vacuité de ses arguments
Pour que nul n’ait jamais sombre travers
De lui faire remontrance incontinent

Comment Mme Motin! Faire des vers n’est point chose sérieuse? Serions-nous dans les précieuses ridicules?

Chère Madame Motin, nous nous fendons donc d’un quatrain en votre honneur. En décasyllabes, comme celui plus haut. (Merci Paul Verlaine, non parce que quitte à faire des vers, autant s’inspirer d’un pro, c’est moins risqué).

Votre travail est d’un vide choisi
Que va navrant masque et piètres frasques
Jouant du pipeau,  clamant et quasi
Triste sous fausse rhétorique fantasque

L’original de Verlaine est:

Votre âme est un paysage choisi
Que vont charmant masques et bergamasques
Jouant du luth et dansant et quasi
Tristes sous leurs déguisements fantasques.

Si vous continuez Mme Motin, on vous écrira un Haïku (dur) 😀

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s