Défense de rire

Quelques jours après que Ruffin eut  fait cet excellent et sincère discours sur le financement du sport amateur et d’être pris 1 780 d’amende pour « outrage à l’Assemblée et à sa Présidence »… Attendez, on nous parle dans l’oreillette:

– Oui, comment?

– (…)

– Non mais oh là!  On dit ce qu’on veut! Si on a envie de dire: « Brassens l’a si bien chanté: quand on est con, on est con », on le dit!  Et c’est pas de notre faute si Fernandel a envie de bramer en contrepoint; « De Rugy, aussi! »

Retour au direct!

Donc le Sieur Gemmani, s’étant rendu compte que Ruffin recevait un soutien sérieux de toute part, se fend d’un twittos. Avec un gros retard à l’allumage.
A Grenoble, on pas d’idée, mais on a toujours pas d’idée.
Ça correspond à certains codes, ça non? Code!, mais que disons nous! , il n’y a rien à déchiffrer! Mais c’est vrai que les expressions sincères, c’est bien.

Jump on the bandwagon Stéphane! Oh yeeeah honeybunch! Groovy! Contorsionne toi bien là. Mmmmhumhummuhmum! Mais pour l’afro, ben on repassera: la barbe ne compte pas! 😀 Pierre qui roule n’amasse pas mousse! (et sans rancune. C’est juste trop grôle – mélange de gros et drôle – pour que nous laissions passer). #keskonsemarre

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s