Quand c’est trop, c’est Trovero!

C’est que M. Trovero nous ferait presque regretter le temps de Yannick et d’Yves, qui, eux, étaient sympas!

Voilà un Maire, parce que quelques parents d’élèves ont peur  – à tort – que leur gosses soient passés au micro-onde par une antenne relais, qui s’amuse à interdire par délibération l’implantation de toute nouvelle antenne relais dans sa commune.
Voilà ce qu’est un élu local, en France, aujourd’hui. A la fois un ignare et un fourbe. Bougez pas, on vous explique.

  • M. le Maire de Fontaine ferait mieux de faire en sorte que les nombreuses dérives mises en évidence dans le rapport de la Chambre Régionale des Comptes (et pouvant relever du pénal) chez les élus et certains agents soient corrigées et vite!
    https://www.ccomptes.fr/fr/publications/commune-fontaine-38

  • D’un point de vue réglementaire, c’est l’État qui a la police en la matière, pas le Maire…  Dixit le Conseil d’état. L’interdiction de M. Trovéro saute donc tout court en justice, recta, cette interdiction et le préfet sera dans l’obligation de déférer en référé!
  • La résolution du Conseil de l’Europe n’est en aucun cas contraignante et ne constitue pas une norme, d’autant qu’elle est basée sur des études qui font encore controverse (en clair, il n’y a aucun consensus scientifique en la matière, donc aucune « vérité »). Ce n’est pas une jurisprudence de la CEDH et encore moins de la CJUE (les jurisprudences de la CJUE ont force de loi) qui seule peut se prononcer sur les normes européennes, les seules qui vaillent. Et à nôtre connaissance, les mesures effectuées sont parfaitement dans les clous.
    « Jeanine, vous avez donné la bonne réponse, mais Kevin a hurlé sa mauvaise réponse plus fort que vous, le point va donc à Kevin » dit la légende du dessin en illustration, mettant en scène  un jeu télévisé nommé « Les faits ne comptent pas », ayant pour animateur M. le Maire de Fontaine, Kevin étant les parents d’élèves mobilisés.

    Encore un Maire qui fait semblant, par pur clientélisme et communication. Et ce faisant, il ment à ces administrés de manière éhontée.

    Alors que de dire à ceux, parfaitement paranoïaques, qui s’opposent à cette antenne relais d’aller frapper à la bonne porte aurait été à la fois plus courageux, plus clair et surtout plus honnête. Et il aurait pu rajouter qu’il les soutiendrait dans leurs démarches. Mais non, on fait voter une délibération qu’on sait illégale…

    La Gloire de mon Maire qui n’a pas de paires en somme, et qui, connaissant la loi et se sachant en tort, préfère la taire à ses administrés, mettre la commune dont il a la charge hors la loi (avec les frais de justice que cela va occasionner aux dépens des contribuables fontainois), juste pour gonfler le torse et faire croire qu’il se soucie de leur petites névroses.

    Comme Piolle avec Dieudonné.

    Degré zéro de la politique. Mépris total des citoyens. Et après on s’étonne que personne ne prête crédit à la parole publique. Forcément: ceux qui la détiennent ne sont pas crédibles!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :