Le grand Jacques résume tout en une phrase.

Interrogé à propos de l’état de santé de Johnny avant sa mort:

« S’il arrive quelque chose, je préfère pleurer dans mon coin, je ne veux pas qu’on me voie. Il y a des professionnels pour ça et je n’en fais pas partie. »

Que médias et politiques arrêtent de nous les briser avec ça et leur délire identitaire « Johnny c’est la France »… Non parce que si la France se résume à ça, on est dedans jusqu’au cou. Vraiment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :