Ah que coucou!

« Son rêve en nous c’était son cri à lui. » On sait à qui  Johnny va léguer sa boîte à coucou…

« La chason française perds sa tout Eiffel »? Si c’était Dutronc ou Aznavour qui avait passé le micro à gauche, on aurait pas dit, mais Johnny , de la chanson française? Non. De la variété, ce qui n’est pas la même chose (et est par ailleurs tout aussi honorable).

Quitte à écrire des élégies par pur populisme, autant qu’elles fussent bien tournées, parce que là, que même que Johnny, que il aurait fait mieux.

Et puis assez d’émotionnel: vivre tue. C’est dans la logique des choses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :