Rectificatif: Macron l’Africain a bien sorti la version mooré, fulfudé et dioula des kwasa-kwasa. Au Président Burkinabé: « Il s’en va… Reste là! Du coup il est parti réparer la climatisation ».

Rectificatif de notre précédent billet.

Incident confirmé et véridique

Cet homme ne sait pas se contrôler! Quitte à se moquer, il faut toujours se moquer de soi-même!

Mais c’est pas possible…

Non, Monsieur le Président, cet étudiant vous a interrogé avec la déférence qui prévaut en Afrique et qui ne signifie en aucun cas qu’il vous considère comme une puissance coloniale. Cela signifie tout simplement qu’il interpellait par votre présence son propre président et votre réponse est une injure à la fois à cet étudiant et au Président Burkinabé… Dans ce genre de cas on répond à l’étudiant et on s’arrange pour faire participer le Président Burkinabé à la palabre parce que c’est le but et de la question et du jeu.

Expérience internationale qui ne dépasse pas le périph’… That much for cultural sensitivity.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s