Vraiment?

 

Ce post facebook nous permet de rebondir avec la légèreté et l’élégance d’une ballerine du Bolchoï sur un sujet beaucoup plus grave dans la vie politique française en général, et dans la vie politique grenobloise en particulier.

On connait le clientélisme habituel à Grenoble qui a fait que, selon les propres mots du Procureur de la République, la ville est gangrénée par le trafic de drogue. Quand on achète la paix sociale à l’infime minorité qui l’enfreint, alors qu’elle doit lui être imposée – la force est du côté de la loi et seulement de la loi en démocratie, cela s’appelle l’État de droit – on en arrive là.

Mais voit-on maintenant à l’œuvre un clientélisme confessionnel tous azimuts et par tous, toutes chapelles confondues, clientélisme délétère parce qu’il enferme les gens ad vitam æternam dans leur confession, définit la segmentation de l’électorat par religion et réduit l’électeur à sa seule confession, posant ainsi les prodromes de conflits que la loi de 1905 et la laïcité ont justement pour but d’éviter?

Un coup chez l’Évêque, un coup chez l’Imam, un coup chez le Pasteur, un coup chez le Rabbin? Un discours pour les chrétiens, un discours pour les musulmans, un discours pour les juifs – et peu de discours pour les plus de 65% de français toutes confessions confondues qui se déclarent athées ou non-croyants?

Il va vraiment falloir que tout le Landerneau politique grenoblois fournisse des explications claires quant à sa position en la matière, et vite.

Ce n’est pas le rôle des élus de faire de l’interconfessionnel, c’est le rôle des autorités religieuses, qui font partie de la société civile! Et celui de l’État quand il s’agit de faire appliquer la loi en la matière.

A quel élu viendrait-il l’idée saugrenue d’aller se mêler de droit canon, de jurisprudence islamique ou de loi talmudique? Ceux qui le tenteraient se verraient renvoyer très vite dans leurs 15 mètres et à juste raison, car cela n’est pas de leur ressort, et encore moins de leur compétence.

Un élu ne se mêle pas de religion et doit rester à bonne distance des organisations communautaires confessionnelles qui par nature sont des acteurs politiques et pas religieux.

Explications, vite, très vite, tout le Landerneau!

On avait déjà vu des candidats aux législatives 2017 et des élus pieds nus en rang d’oignons dans une moquée durant la campagne, ce qui n’est pas acceptable. Dans une église, un temple ou une synagogue, en période de campagne électorale, cela aurait été tout aussi inacceptable.

clientélisme

Rappel de l’article premier de notre constitution:

« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.
La loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales. »

Or, le clientélisme par définition consiste à créer des inégalités, à accorder des faveurs, des services etc. à ceux qui votent pour vous ou qui font voter pour vous.

Quand c’est fait sur des bases religieuses, on instille, on inocule un poison lent qui vient scléroser ce qui fait que la religion de Matthieu, Mohammed ou Moshe n’a strictement aucune importance, parce que c’est leur liberté individuelle et que ce sont simplement nos concitoyens et nos égaux.

Il faut enfin rappeler que la liberté de culte est une liberté individuelle, comme toutes les libertés. Dès qu’on passe au collectif, on parle de droit, donc encadré par la loi et des règlements. Encadré non pas pour des raisons religieuses, mais parce que c’est la loi qui régule les rapports sociaux et autre choses prosaïques, comme par exemple la nature des personnes morales qui permettent l’exercice collectif de son culte avec tout ce que cela suppose de « logistique » et de « finance ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.