Message à caractère personnel du porte-parole du GAM.

Cette tribune de Abdenamour Bidar doit être lue .

J’écris là en mon nom propre. Ego, Pascal Clérotte.

J’ai eu l’incommensurable chance de vivre dans des pays que j’ai appris à aimer, au milieu de peuples, musulmans, qui m’ont donné la chance d’apprendre à les connaître –  et que j’aime.

J’ai eu l’honneur de passer des journées et des soirées à écouter des gens qui eux savaient et avaient autorité pour parler d’Islam, et de les interroger sans rien lâcher. J’ai eu l’honneur que ces gens aient eu la patience de me faire découvrir, de m’expliquer, sans jamais chercher à me convaincre ni à me convertir.

J’ai eu la chance de jauger les dégâts indicibles que l’islamisme a fait sur des sociétés, au sens d’islam politique, au sens d’une idéologie, qu’elle prône la violence ou pas, qui vise à déposséder les individus de leur libre arbitre et de les soumettre à une règle immuable au prétexte du Texte littéral; qui impose une lecture d’une somme écrite et d’une « loi » littérale alors qu’il n’y a pas plus parabolique que le Coran et ses nombreuses « annexes » parce que « le prophète » voulait laisser place à interprétation des Hommes; une idéologie qui impose une règle régissant l’intégralité de la vie et des rapports humains sans aucune évolution possible du fait des Hommes – et pour tout le reste, il ne reste que le destin. El Mektoub (ou sinon en Algérie on peut devenir hittiste 😀 ).

Ceci n’est pas l’Islam, religion sans prêtre, religion où le croyant prie en ligne directe avec Dieu, religion où la miséricorde commence sur terre.

Les salafistes, wahhabites et autres frères musulmans pervertissent l’Islam sunnite. Ils se posent comme les tenants de la Sunna, – de la « tradition » au sens de coutume juridique et de pratique – alors qu’ils ne sont pas une des quatre madhhabi, même pas encore des sectes ou des mouvances philosophiques comme le soufisme, par exemple. Ce ne sont que des partis politiques, aux préoccupations très prosaïques, et certainement pas religieuses.

Ce qui est dramatique en France, c’est qu’il n’y a quasiment que les fondamentalistes, les hypocrites et des ignares qui parlent de l’Islam.

Ce qui est dramatique en France et ce qui me fait réellement mal, c’est de voir certains de mes concitoyens ramener leur « identité » à leur seule appartenance à cette confession.

Ce qui me met en colère en France, c’est de voir de cyniques tarfufes – ça vaut pour l’extrême droite comme pour les islamistes – tout faire pour nous monter les uns contre les autres, alors que notre compagnie réciproque n’est imposée à nul mais que notre destin commun est évident.

Ce qui me rend FURIEUX en France, c’est de voir des politiques, du plus haut sommet de l’Etat jusqu’au niveau le local,  être prêts à tous les arrangements pour quelques suffrages, quitte à passer par des « maleki », qui sont, comme par hasard, des gens peu recommandables.

Nous sommes en France. On peut être à la fois français, de la confession qu’on a choisi, et être attaché à ses racines, réelles comme fantasmées. Il n’y a aucune incompatibilité entre ces trois éléments.

Ceci n’est PAS un message de fraternité.

Ceci ne traite pas des mots magiques vides que sont « vire ensemble » et « coexister ».

Ceci est un message de raison.

Mast Kalandar. Merde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :