CVCM: le bal des tartufes* ouvert par Christophe Ferrari

(* Tartuffe, le personnage de Molière s’écrit avec deux « f ». Le nom commun tartufe avec un seul. Petite leçon énervante du jour)

Voir à 06h24 de la vidéo ci-dessous la sortie de Christophe Ferrari quant aux données d’Atmo Air Rhône Alpes.

 

Tout confit d’arguments d’autorité, Christophe Ferrari, s’insurge sur les interprétations des chiffres d’Atmo Air Rhône-Alpes

Quelque rappels utiles à M. Ferrari:

  1. Ce n’est pas le doctorat et un poste dans une université qui fait le scientifique. Dans les cercles d’experts (GIEC, EU etc.), Christophe Ferrari et son travail scientifique sont inconnus. Ce qui ne veut pas dire qu’il soit mauvais, juste que M. Ferrari ne fait pas autorité scientifique. Certains ne dépassent jamais le stade doctoral. C’est pas grave, si ça se trouve, ce sont de bons enseignants.
  2. C’est à se rouler par terre de voir M. Ferrari reprendre les mêmes arguments dilatoires que les climatosceptiques quand ça l’arrange, ce qui justifie le doux surnom de « Christophe Trumprari » dont nous l’avons déjà mesquinement affublé.

Ce volontairement narquois et irritant liminaire fait, passons aux choses sérieuses.

Voici ci-dessous les données, présentées sous forme de graphique, fournies par Atmo Air Rhône Alpes.

Pas besoin d’avoir un doctorat pour voir que depuis l’imposition de CVCM, soit avril 2017,  la pollution au dioxyde d’azote (NO2) est en moyenne revenue à son niveau de 2010, soit une augmentation moyenne de l’ordre de 12 à 15%, et est très supérieure à celle de 2016 , ce qui est une régression dramatique, car ce qui a été détruit en 6 mois par l’imposition de CVCM, on mettra au bas mot 7 ans pour le reconstruire.

CVCM

Nous voyons que quelle soit l’année, l’évolution saisonnière de la pollution au NO2 est la même. Les courbes sont en phase, c’est à dire qu’elle baissent et montent au même moment.
Nous voyons qu’ à partir d’avril 2017 – qu’à partir de l’imposition du nouveau plan de circulation – la pollution au NO2 fait un bond par rapport à 2016 et qu’il y a une « opposition de phase » comme on dit en traitement du signal, car le nouveau plan de circulation a immédiatement induit une augmentation de la pollution alors que sur l’ensemble des autres présentées sur le graphe, elle baisse au même moment.

Si CVCM avait un impact bénéfique sur la pollution, on aurait du dans le pire des cas du voir des données d’un niveau équivalent à celui de 2016 et aucune opposition de phase.

C’est ce que les données montrent: une augmentation de la pollution. Personne ne peut le contester, à moins de ne pas avoir toute sa tête.

Nous rappelons également à M. Ferrari ce qu’est Atmo Air Rhône Alpes.

  1. Une institution indépendante du pouvoir politique rendue obligatoire par la législation européenne dont le rôle est de mesurer et d’étudier l’évolution de qualité de l’air;
  2. Ce sont les données d’Atmo Air Rhône Alpes qui sont utilisées par la Commission Européenne pour contrôler les seuils d’émission des polluants atmosphériques imposés par la législation européenne;
  3. C’est sur la base des chiffres d’Atmo Air Rhône Alpes que la Commission a lancé une procédure d’infraction contre France à cause, entre autre de la métropole Grenobloise, pour non respect des seuils NO2 et de PM. Nous aimerions voir comment M. Ferrari expliquera l’augmentation de la pollution au NO2 liée au trafic routier causée par CVCM à l’Unité « enforcement » de la DG ENV de la Commission.

Les données d’Atmo Air Rhône Alpes sont INCONTESTABLES parce ce sont celles qui font consensus et sur la base desquelles à la fois on prend des décisions de politique publique et qu’on juge de l’efficacité des politiques publiques en matière de qualité de l’air. Faut-il rappeler à M. Ferrari ce qu’est un consensus scientifique? A moins que M. Ferrari ne veuille redéfinir ce qu’est le gramme, le mètre et toutes nos autres unités de mesures à chaque fois que ça l’arrange.

Donc M. Ferrari, nous n’avons qu’un mot pour vous: Tartufo! Et vos arguties ne changeront rien au fait que les mesures d’Atmo Air Rhône Alpes sont ce qu’elles sont et montrent ce qu’elles montrent, une augmentation de la pollution de plus de 10% à partir de l’imposition du nouveau plan de circulation.

Quant aux duettistes Mongaburu et Dutroncy qui disent que ce n’est pas si terrible que ça, que c’est pas l’apocalypse promis etc. : silence dans les rangs sinon c’est la charge! Nous avions prévu une augmentation de la pollution de l’ordre de +/- 15% tout comme Grenoble à Coeur. Nous avions donc mis en plein dans le mille. Si la pollution au NO2 est revenue en 6 mois à son niveau de 2010, cela veut également dire que les émissions des autres polluants causés par le trafic routier – NOx, particules fines, Ozone, CO, CO2, SO/SOx etc. – ont également augmenté puisqu’elles sont issues du même processus, à savoir la combustion de carburant dans des moteurs! En 6 mois, vous avez réduit 7 ans de travail à néant.
M. Mongaburu, il est où le PDU (Plan de Déplacements Urbains)? C’est obligatoire.

M. Lissy, oui, vous avez bien eu une position dogmatique puisque vous avez voté en faveur de CVCM et du nouveau plan de circulation (et votre amendement n’y changera rien car ce n’est que manœuvre politicienne visant à pouvoir dire « c’est pas de notre faute »), alors qu’aucune étude digne de ce nom des reports de circulation n’a été effectuée, que les résultats des ineptes études (les prestataires ne sont pas responsables, l’exécutif métropolitain si) ont été caviardés quand ils n’allaient pas dans le sens de l’exécutif métropolitain, comme nous l’avons démontré.
Ne pas être dogmatique aurait signifié exiger que des études sérieuses sur le bon périmètre – la Métropole – et sur tous les impacts possibles fussent réalisées. Sinon, il fallait voter contre.
Vous n’avez ni les données ni les analyses qui permettent de baser de manière rationnelle votre décision. Il s’agit donc d’une décision dogmatique, puisque vous êtes dans l’incapacité de justifier le vote de votre groupe par des faits sur lesquels se base un raisonnement logique, vérifiable et reproductible.

Un tel niveau généralisé d’incompétence, de tartuferie et de mensonge est l’apanage des républiques bananières.

Et ça se paiera politiquement. Nous y veillerons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :