CHAAAAARGEEEEEEEZ!

Bon, entre nous et la Porte de France, vous préférez quoi?

Un commun futur désirable ou un présent agréable à vivre, en sachant que le présent agréable à vire conditionnera le futur , car ce présent sera le passé dans le futur qu’il aura conditionné, et que le futur sera alors le présent?

Vous suivez ou on vous passe l’Aspro ou le oinj, au choix?

Le bonheur, comme le malheur, la bêtise et la pollution, ça s’accumule.

Bref, sans tout vouloir tout de suite (on est pas chez Amazon), ne vous sentez pas en droit d’exiger un minimum maintenant, là, au bout de 3 ans?

C’est pas un peu marrant ces gens qui disent construire le « commun désirable » , le futur alors qu’ils sont pas foutus de gérer le présent?

Puisque Antoine Back nous sert des citations, dans un présent franchement jouissif nous citons aussi.

“La plus haute perfection de la société se trouve dans l’union de l’ordre et de l’anarchie.” Joseph Proudhon.

De l’ordre à Grenoble, on en voit plus depuis 2014. De l’anarchie encore moins, car enfin!, on a des élus qui ne cessent de nous dire comment et même pourquoi vivre!

Non, parce que, soyons sérieux un instant: si c’était l’anarchie tout le monde pourrait se déplacer comme il l’entend (se déplacer librement est un droit fondamental), y compris en voiture et se garer où il veut, gratuitement! Ou bien prendre les transports en commun gratuitement (alerte promesse de campagne).
Personne ne nous les briserait ou nous imposerait des plans de circulation qui font augmenter la pollution ou des plans de sauvegarde du service public – entre autre choses.
Si c’était l’anarchie, on ferait confiance aux gens et à leur capacité à utiliser leur libre arbitre de manière responsable en prenant en compte le bien de la collectivité, non?
Phalanstère, ta mère! Et nos derrières, c’est du phacochère?

Bon il commence à faire froid et humide. Faites pas comme Antoine Back, n’attrapez pas un rhume de cerveau permanent malgré la casquette. Couvrez-vous! Et ne fumez pas,  ne sniffez pas, ne nous injectez pas, n’avalez pas de drogue: il y a déjà trop de clients et c’est pas bien.

 

Et pour ceux qui auront quand même choisi la drogue, il ne reste que cette solution.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :