La Galaxie Piolle, Episode 6: la menace de n’avoir jamais été qu’un fantôme.

Galaxie Piolle, épisode 6 (heureusement que les droits n’ont pas été racheté par Disney, parce ça aurait été pire que Star Wars, on en aurait jamais vu la fin)
Bon. Il faut prononcer le nom du journaliste,  Guil-bert, et pas Guibert – faut prononcer le « l » – et qui a également été trésorier  puis vice-président du Club de La Presse de Grenoble, une institution autrefois pertinente mais qui aujourd’hui rassemble trop de communicants et de journalistes dont le beefsteak dépend du bon vouloir des collectivités. Et il a commis les 5 précédents publi-reportage sur la la galaxie Piolle dont celui-ci qui vaut son pesant de cacahuètes

 

Ce liminaire fait, à l’article!

« Quand l’écologie politique marque des points de notoriété, Erwan Lecoeur n’est jamais loin ».  Monsieur Guilbert, vous êtes sûr que vous avez assez de kleenex pour éponger tout ça?

Bon, ça fait juste hurler de rire tout le monde de partout en particulier au groupe écolo du Parlement Européen, on vous en parle même pas.

Ensuite, M. Lecoeur, « responsable stratégie de l’association de promotion de l’agroécologie, Colibris, créée en 2007, par l’agriculteur-essayiste Pierre Rabhi »

Tout est dit.

Par ailleurs, puisque nous savons ce qui c’est dit lors du pot de départ de M. Lecoeur (nous avons des espions de partout), autant dire que ce qui est avancé dans cet  article est faux…

Non, ce n’est pas M. Lecoeur, M. Lesourt etc. qui ont « déniché » Piolle. Ce sont les vieux de la vielle de l’ADES qui ont fait le casting, vieux de la vielle sans lesquels ces impétrants n’aurait jamais rien fait.  D’où les tensions, dès que les impétrants ont commencé à se la péter.

C’est vraiment une histoire de coupe de cheveux, de bobo dynamique idéal et là, nous concédons à l’ADES une vison électorale pertinente. Eux, l’ADES, sont au moins bons à ça.

Même schéma que Macron. D’ailleurs, la novlangue incompréhensible mais, croient ses conseillers, qui sonne bien, est la même que celle de Macron.

Donc voilà. Encore un truc qui n’aurait jamais du paraître dans Rue 89 mais qui paraît quand même. Ce qui ne va pas aider ce « pure player » en très grande difficulté financière.

Au passage, savoir que M. Lecoeur enseigne la communication politique à Science Po Grenoble est une illustration supplémentaire de la dérive de cette « école ».

Il y a un moment où il va falloir être sérieux, vous croyez pas?

Monsieur Lecoeur, consultant,? En restant dans le coin? Nous allons surveiller de très près les marchés publics. De très, très près.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :