Sylvestre fait passer la « taxe soda ». Rotez Coca, Pepsi et les autres pendant qu’il est encore temps (en fait non, cela ne change rien car le Sénat retoquera sans doute).

On apprend qu’avec 80 voix contre 3, l’amendement visant à taxer dès le premier gramme de sucre par 100 ml de soda a été approuvé. Est-ce là un moyen de financer la Sécurité Sociale Agricole, comme cela avait été avancé pour faire passer l’affaire?

Olivier « Sylvestre » Véran, à l’origine de cet amendement, avec la modestie qui lui est propre si bien soulignée par Charles de Courson, se drapant dans sa blouse médecin, nous fait valoir cela comme une innovation pour protéger la santé des gosses et autres générations futures.

Déjà, ce n’est pas nouveau: loi votée en 2012 par le gouvernement Fillon, comme le souligne Place Gre’net « Cette tentative d’augmenter la taxe soda n’est pas une première. Des amendements avaient déjà été rejetés en 2014, 2015 et 2016 ».

 

Sylvestre nous dit: «  Ce barème ne produit aucune incitation pour les industriels à “reformuler” les recettes de leur boisson en vue de réduire les quantités de sucre ajoutés, et ne conduit pas non plus, compte tenu de son niveau relativement faible, à réduire la consommation des produits avec sucres ajouté. »

Bon, sauf qu’il y a sucre et SUCRES! C’est pas la même chose, il faut lire le Codex Alimentarius. 

Et ce rabaissement du plafond ne posera aucun problème aux industriels ni au consommateur.

Nous avons par exemple devant nous  une bouteille de 1,5l de limonade de marque Super U, qui contient 5,9 g de sucre au 100 ml. Prix: 0,83 euros à Corenc le Haut. Avec la taxe Sylvestre, son prix passera à 0,85 euros…

Nous avons donc une mesure strictement fiscale qui vise à taxer le consommateur, au prétexte de santé publique, un peu comme Macron, son gouvernement et la majorité parlementaire ont usé du prétexte terroriste pour faire passer une loi visant au contrôle social ou des ordonnances travail qui n’auront aucun impact sur le chômage, si ce n’est négatif.

Alors l’obésité, le diabète etc., hein, Sylvestre, à moins d’avoir un sérieux déficit de neurones miroirs, on ne vous croit pas un seul instant. D’autant que l’obésité, le diabète etc. sont causés par un ensemble de facteurs dont une alimentation – comprise comme un tout – peu équilibrée et un style de vie trop sédentaire, sans prendre en compte les facteurs héréditaires.

Cette histoire qui ne vise qu’à faire valoir, c’est exactement comme la loi hydrocarbure de votre collègue Colargol.

Et on rappelle au passage que le sel est un plus gros problème de santé public que le sucre. Mais là, il va falloir s’attaquer à l’ensemble de l’industrie agro-alimentaire, des plats préparés au fromage…

PS:  Sylvestre avait 13 ans quand cette chanson est sortie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :