Sylvestre et sa puissante argumentation.

Olivier « Sylvestre » Véran, mis en difficulté ors du débat sur l’augmentation de la CSG, a railleé la longévité à l’Assemblée Nationale de Charles de Courson.

Nous ne sommes pas plus fans de M. De Courson que de M. Véran, soit dit au passage.

Sylvestre est tellement pitoyable dans son argumentation qu’il nous apparaît impérativement nécessaire de faire les rappel suivants.

1 – Outre « L’Économie pour les nuls », il faut que sylvestre lise de toute urgence un petit opuscule d’un obscur philosophe nommé Arthur Schopenhauer. Cet opuscule a pour titre « De l’Art d’avoir toujours raison ».

C’est « l’ultime » stratagème qui est mis en lumière par Schopenhauer que Sylvestre doit absolument intégrer.

« Si l’on s’aperçoit que l’adversaire est supérieur et que l’on ne va pas gagner, il faut tenir des propos désobligeants, blessants et grossiers. Être désobligeant, cela consiste à quitter l’objet de la querelle (puisqu’on a perdu la partie) pour passer à l’adversaire, et à l’attaquer d’une manière ou d’une autre dans ce qu’il est : on pourrait appeler cela argumentum ad personam pour faire la différence avec l’argumentum ad hominem. Ce dernier s’écarte de l’objet purement objectif pour s’attacher à ce que l’adversaire en a dit ou concédé. Mais quand on passe aux attaques personnelles, on délaisse complètement l’objet et on dirige ses attaques sur la personne de l’adversaire. On devient donc vexant, méchant, blessant, grossier. C’est un appel des facultés de l’esprit à celles du corps ou à l’animalité. Cette règle est très appréciée car chacun est capable de l’appliquer, et elle est donc souvent utilisée. La question se pose maintenant de savoir quelle parade peut être utilisée par l’adversaire. Car s’il procède de la même façon, on débouche sur une bagarre, un duel ou un procès en diffamation. »

2 – Sylvestre ferait bien d’écouter ce que dit M. De Courson, car M. de Courson a raison.

Sans que nous soyons ni pour la TVA sociale ni pour l’augmentation de la CSG, l’avantage fondamental de la « TVA sociale », d’un point de vue strictement technique, sur l’augmentation de la CSG promue par le gouvernement qui, si elle n’est pas la même chose mais vise au même effet (baisse des charges des entreprises), est que la TVA sociale est un transfert du contributeur social vers le consommateur, alors que l’augmentation de la CSG elle fait porter sur l’ensemble de la baisse des charges sur le contributeur social, et donc induit une pression à la hausse sur les salaires, ce qui n’a aucun effet sur la compétitivité (qui est le but recherché de ces deux mesures, même s’il est discutable que ce but puisse être atteint par l’une comme par l’autre de ses méthodes).

TVA sociale et augmentation de la CSG ne sont pas la même chose. On pourrait même dire qu’il ne s’agit pas du même circuit économique. L’augmentation de la CSG est répercutée intégralement sur les revenus alors qu’une partie de l’augmentation de TVA est effectivement absorbée par les entreprises par le jeu de la concurrence sur les prix, et donc revient à faire passer au consommateur une partie des gains de productivité, sans pour autant créer un effet de cliquet

Enfin, soyons clairs: l’âge pas plus que le sexe n’est opposable à qui que ce soit dans la République Française. On est citoyen de plein droit de sa majorité jusqu’à l’heure de sa mort.

Finissons par 3 citations truculentes:

  1. « La différence essentielle entre un jeune con et un vieux con réside dans le temps qu’il leur reste à être cons. » (Jean Dion)
  2. « Comment font tous les cons pour vivre en bonne intelligence ? » (Frédéric Dard)
  3. « Ce qui est surprenant avec les jeunes cons, c’est leur propension à devenir de vieux cons. » (Doug Larson)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :