En Marche en Isère dans les choux

En Marche en Isère met en avant une interview du porte-parole de la Confédération Paysanne et affirme que le gouvernement mène une politique agricole novatrice.

Sauf que c’est exactement l’inverse et que Macron et le gouvernement ne disent pas la vérité aux agriculteurs.
Voilà pourquoi.

  1. La politique agricole ne se décide pas à Paris, mais à  Bruxelles.
  2. Ce que le porte-parole de la Confédération Paysanne salue, ce sont des annonces, et entre annonces et réalité, il y a un monde
  3. Cela n’a strictement rien de novateur, puisque c’est dans les faits le retour aux prix administrés, ce qui est illégal.
  4. Légiférer par ordonnances – encore? – pour rééquilibrer la répartition des marges le long des filières est une impossibilité, car cela aura pour effet de fausser les prix, c’est pas légal…Les prix des produits agricoles ne sont plus administrés donc on ne peut pas fixer le prix au niveau des agriculteurs, c’est pour cela qu’on prenait le prix du distributeur…
  5. Changer l’origine du calcul de la répartition des marges le long d’une filière ne changera strictement rien
  6. Ces nouvelles ordonnances n’auront aucune substance et n’auront aucun effet, car pour pouvoir faire cela, il faut une révision de la PAC.
  7. Cela ne changera en rien la situation des agriculteurs français car la pression sur les prix provient aujourd’hui plus de la concurrence étrangère que de l’aval des filières, que ce soit sur le lait, la viande, les fruits et légumes etc…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :