Dans la série « rions un peu », rions un peu de nouveau avec les indépendantistes catalans

Nous le disions: la Catalogne indépendante, dans des conditions pareilles, ne fera pas partie de l’UE. Et en sera exclue immédiatement. Malgré ce que peut raconter M. Piqué (des vers). Parce que c’est ce que disent les traités. Donc dehors (et bon débarras).

Alors on voir Pokémon – pardon Puigdemont – tourner casaque parce que sans l’UE, la Catalogne sera complétement ruinée.

D’ailleurs, des grandes entreprises – Caixa, Gaz Natural Fenosa etc – transfèrent leurs sièges sociaux de la Catalogne vers Madrid à cause du processus d’indépendance.

On a déjà expliqué la mascarade que fut ce « référendum » : impossibilité totale pour les tenants du « non » de faire campagne, pas d’isoloirs dans les bureaux de vote, urnes opaques, pas de scrutation du dépouillement etc... Bref, un scrutin qui ne respecte pas les bases pourtant simples de la démocratie et du droit électoral.
Et en plus il est illégal ce référendum, deux tribunaux, dont un catalan, l’ont jugé ainsi. Et 2 millions de votants sur 5,5 millions d’électeurs, ça le rend nul.
Sans compter que la majorité des catalans ne veulent pas de l’indépendance, juste de plus d’autonomie, ce qui est par ailleurs le cas des habitants de la plupart des provinces espagnoles, déjà beaucoup plus autonomes que nos régions.

Personne ne reconnaîtra la Catalogne. Personne. Parce que c’est une impossibilité tant politique que juridique, du fait du comportement des nationalistes catalans et de personne d’autre.

Dans l’UE, on ne saurait s’embarrasser de gens qui ne respectent pas l’État de droit pour arriver à leurs fins.

Donc voilà ce qui va se passer:

  • Soit le gouvernement catalan déclare unilatéralement l’indépendance et le gouvernement espagnol fera jouer l’article 155 de la constitution en obtenant la majorité au Sénat, ce qui conduira ni plus ni moins qu’à une mise sous tutelle de la Catalogne par l’Etat, avec la bénédiction de l’ensemble des États Membres de l’Union Européenne
  • Soit le gouvernement catalan ne déclare pas l’indépendance, et c’est fini pour lui

Dans les deux cas de figure il y aura des élections anticipées, que les indépendantistes perdront. Quels grand stratèges ces nationalistes catalans qui pensent le monde tel qu’il est, et ne se mirent pas le nombril!

Le nationalisme catalan, on vous le répète, est du même acabit que celui Ligue du Nord italienne et du Vlaams Belang/ de la NVA Belges. Un populisme identitaire donc proto-fasciste parce que basé sur le rejet de ce qui n’est pas « pur », sur le rejet de tout forme d’altérité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :