Les gribouilles en folie…

On append dans Les Echos que le gouvernement supprime le suivi des risques chimiques au travail.

« Choc de simplification » on nous dit. On verra le choc que ces gribouilles du gouvernement vont prendre dans les dents quand  ils se retrouveront devant des tribunaux pénaux dans quelques années, au premier accident industriel ou du travail, parce que les risques n’ont pas été suivis.

Car le suivi des risques chimiques est une obligation européenne. C’est justement pour cela que REACH  et l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) existent!

Donc ces crétins  – pas d’autre mot – de ministres et leur Premier Ministre seront condamnés: en cas de dommages corporels ou de maladie professionnelle causés par des substances chimiques, parce que l’élément moral, qui ira bien au delà de la négligence, sera avéré, puisque la dangerosité de telle ou telle substance chimique est clairement spécifiée au niveau européen dans REACH, dont c’est justement la raison d’être, sans aucune transposition.

Là, ces gribouilles créent d’énormes insécurités juridiques pour tout le monde: employés, employeurs et eux-mêmes! Sans compter des risques sur la santé qui, une fois encore, relèveront alors du pénal…

Ca va être drôle de voir Phillipe, Hulot, Lemaire, Penicaud etc. se retrouver au zonzon avec d’énormes dommages et intérêts à payer de leur propre poche…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s