Dans série « rions un peu », rions un peu avec les nationalistes catalans…

C’est à se tordre de rire de voir tous ces gens de gauche en France s’indigner et soutenir les nationalistes catalans. Être de gauche et soutenir un nationalisme aussi imbécile que celui de la Ligue Lombarde ou des flamands, c’est pas un peu antinomique?

Ces gens soutiendraient-ils également la Ligue du Nord ou le Vlaams Belang?
Non parce que là les gars, c’est pareil. C’est exactement le même phénomène.

Alors on traite de fasciste un État qui fait respecter l’état de droit, y compris par la force si nécessaire. On parle tout de même de décisions de justice, de la justice régionale – catalane – et de la Cour Constitutionnelle qui ont jugé cette consultation illégale. On parle de police militaire – ben oui, les espagnols ont une gendarmerie, comme la France, comme 7 états de l’Union Européenne.

Rajoy ne compte pas au nombre de nos amis, mais force est de reconnaître que ce sont bien les catalans qui jouent l’escalade, depuis 3 ans au bas mot et que l’État Espagnol lui a joué selon les règles du droit. Et que Rajoy a le droit de son côté, ce qui fait toute la différence.

Derrière le nationalisme catalan, il y a un substrat idéologique d’extrême droite et la croyance que « d’arrêter de payer pour les autres » résoudra la crise économique – tenez, comme pour la ligue du Nord et les flamands.

Ce qui est parfaitement imbécile, puisque qu’une Catalogne indépendante sort de jure de l’Union Européenne. Elle devra demander son adhésion, à laquelle l’Espagne et un paquet d’autres pays européens s’opposeront. Pas d’unanimité, pas d’entrée dans l’UE.

Donc finis les fonds structurels, les subventions agricoles etc., bref ces centaines de milliards d’euros sans lequel l’Espagne et la Catalogne n’auraient pas les infrastructures qu’elles ont aujourd’hui qui est ont été payées… par les autres depuis 1986! Et oui, c’est ça la solidarité européenne: les autres aident y compris financièrement ce qui en ont besoin! Les nationalistes catalans renverront leur province à l’âge de pierre.

La bêtise – il n’y a pas d’autre mot – des nationalistes catalans est patente, d’autant que la Catalogne bénéficie déjà d’une dévolution législative, qui pourrait être, par exemple, approfondie. Mais cela se négocie. Ça prend du temps.

Les catalans ne sont pas opprimés en Espagne, qui est une démocratie.

Quant au silence de l’Europe, il est incompréhensible. Enfin, que coûterait-il au Conseil Européen de demander un avis à la Cour Européenne de Justice sur l’automatisme de la Catalogne restant dans l’UE si indépendante, automatisme qui est contraire au Traité de l’Union Européenne.

Un avis de la CJUE déclarant que si indépendante la Catalogne sortait automatiquement et serait dans l’obligation de reprendre des négociations d’adhésion à zéro calmera tous les esprit. Tous. Puisque c’est essentiellement de gros sous dont il s’agit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :