Dans la série « rions un peu avec », rions un peu (à gorge déployée) avec Jean-Charles Colas-Roy

Non, nous ne nous acharnons pas sur ce pauvre Colargol: c’est lui qui nous passe les munitions, alors nous les utilisons. Faut pas laisser traîner des UXOs, c’est dangereux.

La fameuse (et fumeuse) loi sur les hydrocarbures.

Jean-Charles Colas-Roy donne  » un signal fort au monde ». C’est vrai que les 7 soeurs ont sueurs froides et cauchemars en le voyant arcbouté sur son pupitre, à donner des signaux forts au monde, qui ne manqueront pas de le bouleverser – ah pardon, le transformer – en profondeur. Nous avons des amis chez Exxon-Mobil, Statoil et Gazprom qui ne dorment plus depuis le 21 juin 2017.

Les réserves pétrolières de la France sont telles qu’elles donnent le vertige à l’OPEP, car le jour où on se mettra à les exploiter ces réserves, ça va radicalement changer les équilibres géopolitiques en matière d’énergie.

On passera sur le fait que le rapport de M. Colas-Roy n’est pas le rapport qui importe en la matière, qui lui est traité par la commission des affaires économiques et pas celle du développement durable. Quand on saucissonne, c’est forcément dans un but précis.  M. Colas-Roy est donc là pour amuser la galerie, alors que le travail de fond sur les « vraies » questions – économiques – se fait beaucoup plus discrètement ailleurs.

Prenons les mesures phares de ce rapport et montrons pourquoi elles sont imbéciles.

  1. Droit de suite. Le droit de suite est le fait que celui qui a obtenu permis/concession d’exploration obtient automatiquement permis/concession d’exploitation s’il trouve des hydrocarbures. Ce qui est parfaitement logique car l’exploration est le premier poste d’investissement des pétrolières. Qui va donc s’amuser à dépenser des milliards pour rechercher des hydrocarbures s’il ne peut ensuite exploiter sa découverte?
  2. La question des hydrocarbures est une question globale. S’amuser à crier sur tous les toits que la France donne un signal au monde alors qu’elle importe 99% de sa consommation d’hydrocarbures fait pleurer de rire de partout dans le monde.

Plus avant, ce genre de loi d’affichage et parfaitement tartuffe cherche à dissimuler une réalité nettement moins flatteuse: le manque total de politique énergétique de Macron et de son gouvernement.
Ce n’est même pas encore un hochet qu’on a donné à M. le député Colas-Roy: c’est un mobile musical qu’on a posé au dessus de son berceau.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :