Le résultat des fédérales allemandes marque t-il la fin de Macron?

Nous n’allons pas revenir sur le résultat des sénatoriales en France, une Bérézina mémorable par laquelle les détenteurs d’actions B – les élus locaux – viennent de censurer un CEO en roue libre persuadé que personne n’osera le tenir comptable.

Le résultat des élections fédérales allemandes est lui au moins aussi lourd de conséquences. N’est-ce pas Macron qui a dit début septembre: « Si Merkel s’allie avec les libéraux, je suis mort »?. Le Patron du FDP, des libéraux allemands, à déjà posé comme préalable d’envoyer paître Macron et ses idées de réforme de la zone euro. Or là, la seule alliance possible de Merkel est avec les libéraux et le verts. Doublement mort. Et nous allons montrer que Macron n’a tout simplement ni les épaules, ni le sang-froid pour y arriver, puisqu’il s’est empressé de se saborder. Il s’est empressé de trouver les raisons qui, croit-il naïvement, justifieront le fait qu’il n’atteindra jamais les résultats qu’il s’est fixé dans le proooooooooooojet qu’il a affiché (et qui n’est qu’argutie car parfaitement hors-sol). Syndrome classique en management, celui du bureaucrate incompétent.

« The new boy » a tout de même réussi en l’espace de 4 mois à se mettre à dos à peu près tout le monde en Europe (à part les belges et les luxembourgeois, mais ça, tout le monde s’en fiche): nos voisins italiens (juste la 3eme économie de la zone euro), les pays d’Europe du Nord (qui ne supportent pas son narcissisme et son arrogance), les pays de l’Est (à qui il est allé donner des leçons de manière parfaitement stupide parce que expédient à seule visée de politique intérieure),  la Commission Européenne (voir le discours sur l’État de l’Union où Junker a retoqué consciencieusement point par point et en allemand le délirant projet de Macron pour « refonder » l’Europe) etc.
Et on vous passe la perplexité générale qu’il suscite sur la scène internationale, surtout après son interview sur CNN International.

Comme François Hollande en son temps, Macron n’a plus que deux choix en Europe parce qu’il s’est mis lui-même par son comportement et ses déclarations dans cette situation: se coucher ou renverser la table. Sauf qu’il n’a que de petits bras pas assez musclés pour la renverser, la table, qu’il n’y arrivera pas tout seul. Or il est seul. L’Europe c’est un peu plus que la France et l’Allemagne .   Il va donc gentiment se coucher, Jupiter.

Et nous rajoutons qu’il a également réussi à s’enferrer tout seul comme un grand sur la scène politique intérieure avec ses « reformes » – oh pardon, sa transformation – qui n’a qu’un seul but, que maman Merkel et papa marchés financiers lui dise « tu es un bon petit » (on a vu Édouard Philippe aller au rapport devant le patronat allemand. Surréaliste). Nous verrons bien ce qui surviendra dans 6 mois quand on se sera pris 2 à 3 points de chômage supplémentaires dans les dents grâce la transmutation des normes du code du travail, le tout dans un contexte de contestation sociale à long terme et de déconfiture politique causée par l’incompétence crasse de la majorité LREM.

C’est inéluctable: quand on conjugue expérience qui ne dépasse pas le périph’ et  insupportable morgue, on se prend le mur de plein front, et c’est pas la peine de klaxonner car le mur ne s’écartera pas. Quand qu’on ne comprend pas le mot multilatéralisme, qui n’est que magique et artifice de communication, on fait immanquablement dans l’unilatéralisme,  voué à l’échec.

Vous ne viendrez pas nous dire qu’on ne vous avez pas prévenus. L’auteur de l’édito du New York Times avait raison: Macron est un » failed President »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.