Trump: The Art of Noise

On le voit avec la Corée du Nord: escalades verbales, twits débridés etc. Et ce n’est pas un bombardier qui survole les frontières Nord Coréenne qui va y changer quelque chose.
On le voit maintenant avec l’Iran.

Comme nous l’écrivions à propos de vacuité de l’interview de Macron sur CCN International, il n’y a aucune base juridique internationale pour interdire à l’Iran de développer des capacités balistiques, du moment que ces missiles ne sont pas conçus pour être vecteurs d’armes nucléaires et que l’Iran ne reprend pas son programme du même métal.

Or, l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique est formelle: l’Iran respecte l’accord conclu avec le groupe P5+1.

Alors oui, l’Iran a apparemment aujourd’hui la capacité de frapper Israël. Mais est-ce bien étonnant que l’Iran développe de telles capacités alors que cela fait des années que Netanyahu menace de le bombarder? Aurait-on oublié ce qu’est la dissuasion?

Rappelons que sans le coup fomenté par les américains contre Mossadegh en 1953 pour le remplacer par la dictature corrompue du Shah, on aurait sans doute pas eu la révolution islamique et les Mollahs.

Faut-il rappeler ce que nous écrivions à propos de Trump, Macron et Netanyahu qui aillaient se rencontrer pour parler de l’Iran.

Car enfin, si on regarde aujourd’hui la situation régionale:

  • Ce sont la Russie et l’Iran – y compris via le Hezbollah – qui sortent vainqueurs du conflit syrien, non parce qu’ils ont été plus intelligents que l’Occident, mais parce qu’ils ont montré plus de détermination et de consistance. Le superbe papier de Michel Goya sur la stratégie russe peut également s’appliquer à l’Iran;
  • Comment voulez-vous qu’un Président américain complétement discrédité dans le monde entier, qui est visé par une enquête d’une échelle encore jamais vue pour un POTUS, puisse aller négocier avec les Iraniens un accord qui permettrait de limiter les capacités balistiques de l’Iran, ce qui impliquerait des contre-parties?
  • Comment voulez qu’un chef de gouvernement, Netanyahu, visé par des enquêtes pour corruption, qui n’a que peu de goodwill dans l’opinion publique à l’étranger du fait de ses politiques, qui a conduit son pays vers plus d’isolement sur la scène internationale en poursuivant la colonisation, qui ne fait que trépigner et menacer, ait quelque crédibilité que soit quand il crie une fois de plus « au loup! »?
  • Comment voulez vous qu’un Président français qui n’a qu’une compréhension très lacunaire des affaires internationales et stratégiques et qui fait systématiquement cavalier seul en la matière au mépris de nos partenaires européens (qui le lui feront payer cher assez rapidement, attendons juste le résultat des élections allemandes aujourd’hui) pour de simples expédients de politique intérieure dispose de quelque levier que ce soit?

On ne peut conditionner sa politique extérieure au Moyen Orient qu’à la seule situation d’un seul pays, aujourd’hui insignifiant d’un point de stratégique parce que rendu insignifiant par la politique de son propre gouvernement. Ce qu’avait compris Rabin, pourtant pas une colombe, il y a 22 ans, Netanyahu n’est même au commencement d’avoir la capacité de le comprendre.

La France demande à l’Iran de cesser toute activité déstabilisante dans la région? Soit. Pour que cela ait une chance de fonctionner, qu’elle le demande alors à tout le monde: Iran, Arabie Saoudite, Qatar, Israël etc.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s