Riri, Fifi et Loulou vont se rencontrer pour parler de l’Iran. Riri ne comprend décidément rien à la politique internationale.

(Crédit photo: AFP)
Ou plutôt Riri, aussi connu sous le nom de Jupiter, utilise encore un expédient pour  mettre sa petite personne en avant, le tout avec obséquiosité. Remarquez, au rythme où vont les choses, il n’y aura bientôt plus que i24 pour chanter ses louanges 3:)

On le dit et on le répète, l’importance stratégique d’Israël est réduite à peau de chagrin et c’est Netanyahu qui en est le principal responsable. C’est bien lui qui ne vaut que par son pouvoir de nuisance et le chantage systématique qu’il exerce.

Ce n’est pas de l’Iran dont il faut parler Riri , Fifi et Loulou, mais des monarchies du golfe qui elles financent le terrorisme et qu’on continue de considérer et de traiter comme des alliées.

L’Iran fait face aux engagement qu’il a pris, même s’il reste problématique à bien des égards, mais moins problématique que les monarchies du golfe.

C’est dire l’inculture internationale de Macron: accepter de parler de l’Iran avec deux proto-fascistes en excluant les autres pays du groupe P5 +1 – à savoir la Russie, la Chine, le Royaume-Uni et l’Allemagne – est une faute politique grave et un très mauvais signal à donner, en particulier dans le contexte syrien et libanais actuel. Tout comme écarter l’Union Européenne d’ailleurs. D’autant que les deux proto-fascistes en question sont tous les deux sur un siège éjectable – Netanyahu est visé par des enquêtes (il est par exemple établi que l’un de principaux protagonistes de l’affaire des quotas de CO2 qui a coûté 1,8 milliards au fisc français a lui a « donné » un million d’euros)  et Trump, pas besoin de revenir dessus.

Nous avons donc deux chefs d’État et un chef gouvernement faibles, un trio dont deux membres sont visé par des enquêtes pour corruption, qui vont aller parler entre eux de la plus grande puissance régionale (oui, l’Iran est aujourd’hui une puissance plus importante que la Turquie).

A notre avis, ils doivent bien rigoler les gars de Téhéran. Pareil à Moscou et à Pékin.  En revanche il y en a trois que ça ne doit pas amuser du tout: Angela Merkel, Theresa May et Frederica Mogherini.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :