Chiche Mme Martin? Chiche? Bougez pas, nous on s’arnache en IV-A mais vous, vous irez en petite robe et talons, hein?

Nous atteignons des niveau de tartufferie transcendentaux.

Il ne manquerait plus les députés LREM et un Conseillier régional s’en mêlent…

Mais bon, le PG ayant peur de se faire déborder par le Parti Communiste, car Renzo Sulli, matois, à ouvert le bal, on « communique ».

A  – Le délire de « la police de la sécurité du quotidien » de Macron est une ineptie sans nom

Depuis quand les fonctionnaires de police et les militaires de la gendarmerie n’exercent-ils pas une police du quotidien? Mme Martin, allez donc leur dire qu’ils ne sont pas sur le terrain au quotidien. On vous regarde!

Et qu’on ne nous fasse pas croire que d’un coup de baguette magique on va mettre des effectifs de la PN déjà en sous nombre pour aller jouer aux médiateurs de quartier… Ce n’est pas leur rôle. Comment? On  voudrait créer de zones de police locales à la belge? Aux ordre les élus locaux? Une police au service des politiques et pas des citoyens? On voit ce que cela donne en Belgique, et ce n’est pas jojo.

Depuis quand la police municipale n’exerce t-elle pas une police du quotidien en sous-effectif, avec des moyens inadaptés qui sont le résultat des décisions d’Eric Piolle et de sa Municipalité dont vous êtes la numéro 2 et chargée de la sécurité?

Depuis quand la Police Municipale n’est-elle pas un « first responder » dans bien des cas qui ne nécessitent pas la PN (et trop souvent des cas qui la nécessite, d’ailleurs)?

C’est tout de même vous qui avez voté un plan  de « sauvegarde des services publics » qui a conduit à la fermeture des rares services publics de proximité dans les QPV, alors qu’occuper le terrain – et pas avec une dragonne  à 200 000 euros place St Bruno  – est critique?

Vous croyez vraiment qu’on peut sans augmenter les effectifs en premier chef de la police municipale pouvoir faire de l’ilotage?
Vous croyez vraiment que sans services publics de proximité on peut occuper le terrain?

B – C’est bien vous et la municipalité dont vous faîtes partie qui êtes responsables de la situation actuelle

Certes, elle n’était pas brillante avant. Mais elle était contenue. Depuis 2014, l’aggravation est géométrique.

Voilà 3 ans que nous – et nous ne sommes pas les seuls – ne cessons de tirer la sonnette d’alarme, non pas parce que nous sommes des obsédés du sécuritaire, mais  parce que nous voyons une situation se dégrader à une vitesse terrifiante, que nous voyons cela obérer les conditions mêmes de vie de trop de nos concitoyens, parmi les plus vulnérables. Nous reproduisons une note dont vous avez été  destinataire  en  2015.

Vous osez déclarer dans la presse « l’interdiction suscite du désordre » il y a pas 3 mois, aujourd’hui vous dîtes chiche, et vous croyez être crédible?

Quand on vous dit que la vidéo-surveillance, si bien conçue et bien opérée, est un moyen efficace de gérer l’espace public et est un accélérateur d’élucidation judiciaire, et que depuis bientôt 4 ans vous et le Maire de Grenoble vous entêtez à ne pas écouter, vous dîtes chiche?

Après la fresque de GOIN sur l’espace public, après plus de 8 mois de conseils municipaux sous protection policière du fait d’un plan de « sauvegarde des services publics « que vous avez avez validé « sans faire gaffe » (ça vous arrive de travailler?) alors que les policiers ont autre chose à faire, vous dîtes chiche?

Alors que tout le monde vous a prévenu – Union de Quartier, Commerçants tous regroupés dans Grenoble à Coeur  –  des risque réels en matière de sécurité que présente ce projet absurde qu’est CVCM, vous dîtes chiche?

Nous vous disons chiche, Mme Martin, de bien lire ce post écrit après l’incendie du Lycée Lucie Aubrac.

Et si vous ne comprenez pas, nous vous engageons à  revoir cela même si les fautes de frappes n’ont pas été encore corrigées (mais elles le seront et les 3 épisodes suivants arrivent)

Et si nous n’agissez pas, on vous dit chiche de démissionner et de faire autre chose. Vous, le Maire de Grenoble et votre entière municipalité. Et  ce « chiche » est sans réserve aucune.

Et ne comptez pas non plus sur la légalisation du chichon sur le territoire métropolitain, cela n’arrivera pas (et par ailleurs ne résoudra rien au problème de criminalité et de la violence parce que le trafic de cannabis n’est qu’un produit dans le portefeuille du crime organisé).  Ni sur un transfert des pouvoirs de police du Maire à la Métro, cela n’arrivera pas non plus, parce que anticonstitutionnel.

Vous ne vous déchargerez pas une fois de plus vos responsabilités, même si vous avez fait carrière pendant 20 ans ce faisant. Là, il va falloir assumer et livrer. Parce que la loi vous y oblige.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :