Sortir 50 000 français du logement précaire…

En les mettant dans des « pensions de famille » ou le parc locatif, pour remplacer les nuitées d’hôtel

Bref, un Air BnB pour sans-abris organisé par l’État, qui coûtera aussi cher que les nuits d’hôtel et donnera lieu à au moins autant d’abus .

Tout le monde sait quel est le problème: le manque dramatique de logement très social qui permette au gens de se « refaire », car sortir de la rue ne se fait pas en un jour, même avec un toit sur la tête. Et pour remédier à cela, Macron veut « une réduction des exigences des normes environnementales et sociales. »

Comment utiliser la pauvreté pour faire changer les normes, ce qui arrange les promoteurs, les banques et les géants du bâtiments…

C’est donc en rabaissant les normes pour ceux qui n’ont déjà par les moyens de se loger convenablement qu’on résoudra le problème du mal logement… On croit rêver.

D’autant que ce n’est pas le coût de la construction qui pose problème en France , mais le coût du foncier et la complexité qu’il y a de le libérer en particulier en zone urbaine et péri-urbaine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :