Budget de la défense 2018: une popote insipide sans rab

Il va peut-être falloir arrêter de prendre nos pioupious pour des buses.

  • 1, 6 milliard d’augmentation du budget de la défense au lieu des 1,8 milliard promis. 200 millions d’euros, cela représente la solde de 4 000 femmes et hommes, soit le nombre de personnels de l’opération Serval (au Mali), soit la moitié d’une brigade, l’unité la plus grande de l’armée française.
  • 650 millions d’euros de provisions pour les opérations extérieures? Depuis 20 ans on sait que les OPEX coûtent au bas mot 1 milliard d’euros par an! Par ailleurs, les OPEX sont financées à 80% de manière interministérielle, la défense n’y  contribue qu’à concurrence de 20%. Ce qui signifie que le ministère des armée devra trouver en 2018 300 millions d’euros pour compenser la sous-budgétisation.
  • Rajoutons le coup de rabot de 850 millions dans les programmes d’équipement cette année, en 2017, décidée par Macron et qui a provoqué la crise avec le CEMA d’alors, le Général De Villiers.

Si on refait les calculs correctement et qu’on pose que les 850 millions de programmes d’équipement coupés en 2017 sont intégralement réintégrés en 2018, on arrive à une augmentation du budget de la défense de 1,6 milliards – 850 millions =  750 millions d’euros.

Si on en déduit les 350 millions d’euros que le ministère des armées devra trouver pour financer la partie des OPEX non budgétée, on arrive à une augmentation réelle de 750 millions – 300 millions = 450 millions d’euros, soit 150 millions de moins que l’augmentation que de 2016 à 2017.

Non, il ne s’agit pas d’un triplement réel de l’augmentation du budget de la défense, qui reste constante par rapport à 2016-2017.

Il va vraiment falloir arrêter de prendre nos pioupious pour des buses.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.