Au législateur qui comprend la loi en Vér(l)an: comprenez vous également les électeurs à l’envers?

Article intéressant à propos de « Ici Grenoble » dans le Dauphiné Libéré.
Pour ceux qui n’auraient pas suivi cette affaire qui résulte de l’occupation d’une partie d’un bâtiment public par un restaurateur, selon ses dires par « accord tacite » du Maire de Grenoble pour « revitaliser le quartier » et empocher au passage 60 000 euro par mois (toujours selon ses dires), donc illégale (au mieux une fraude, au pire un ou plusieurs délits) , voir ici, et .

Eric Piolle ayant décidé de supprimer la subvention des Musiciens du Louvre dès 2015, forcément, la salle est vide,  alors vite, un sparadrap, faut boucher les trous…

Les riverains font part de leur exaspération. Nous leur conseillons d’aller porter plainte contre X pour trafic d’influence avec constitution de partie civile auprès du Doyen des Juges d’Instruction, ce qui déclenchera automatiquement une information judiciaire, donc la nomination d’un juge d’instruction. Cela devrait très vite résoudre leur problème et la lumière sur cette affaire sera faite par la Justice, puisque toute les personnes concernées – le restauranteur, les élus municipaux, métropolitains et le parlementaire du coin, seront convoqués et les responsabilités, s’il y a, seront établies. Au bas mot, un rappel formel et public à loi de tout ce beau monde est nécessaire.

Et il est également fait mention dans cet article du député de la circonscription, Olivier Véran, dans ces termes: « Certes, quand on voit qu’Olivier Véran a pris la défense sur Facebook du restaurateur, sans écouter ce que certains riverains ont a dire, on a un peu l’impression que notre voix ne compte pas. Mais on continuera à se battre ».

Nous avions pourtant clairement expliqué en quoi l’occupation d’une partie d’un bâtiment public à but commercial, sans convention votée par le Conseil Municipal de Grenoble qui seul peut disposer du patrimoine de la ville, et sans le versement d’un loyer qui soit crédible vu le chiffre d’affaires réalisé, n’était pas blanc-bleu.

M. Véran: marchez, allez donc expliquer aux riverains qui apparemment n’en peuvent plus pourquoi vous avez soutenu un restaurateur qui est 100% en tort sans même prendre la peine d’entendre les deux côtés de l’affaire, sans même vous poser la question de savoir si il n’y avait pas comme un gros renard. Ah! la politique qui consiste à essayer de bien se faire voir de petits notables  locaux tout en feignant s’opposer à la municipalité le tout dans le mépris complets des habitants, c’est une réussite, dans le même temps.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :