Alerte Start-Up Nation! Lancement d’une campagne de crowd-equity-participatif-solidaire-durable-funding.

La start-up Vélocopter a reçu 25 patates (oui, millions) de subvention.

La « start-up » Vélocopter » a reçu 25 millions d’euros de subvention.

 

 

Donc nous, nous exigeons au moins 1 500 millions car notre business model le vaut bien. La demande est intarissable. On vous jure. IN-TA-RI-SS-ABLE
On vous fait le « elevator speech »

1 – Le concept

Un constat, qui fait toute la pertinence de notre business case: faire payer les vivants parce qu’ils vivent n’a que peu d’avenir.  Le marché est à la fois saturé et fragmenté et le pénétrer ne se justifie pas en terme de MROI .

En revanche  faire payer les vivants pour leurs morts – tous leurs morts, même ceux qu’ils n’ont jamais connu – permettra d’avoir des abonnés de très longue date, et sans « churn », sans désabonnement possible. C’est un marché d’avenir
Accélérer de manière durable et solidaire le transport des cadavres entre la morgue et le cimetière est un process innovant et durable. En effet, conserver des cadavres dans des morgues réfrigérées génère beaucoup de CO2 et contribue au réchauffement climatique.  Pour ce faire, en conformité avec les accords de Paris, nous basant sur notre deal stratégique avec Hyperloop, nous sommes en mesure de proposer une delivery chain à la porte de tout cimetière et incinérateur de manière instantanée, le « last-mile » étant pris en charge par les vélo-corbillards de notre second partenaire, Vélocopter, qui déposeront délicatement le cercueil dans le trou creusé par notre troisième partenaire, E-Gravedig-it.com.

Via l’application propriétaire développée par nos soin tournant sous tous les OS communément répandus ( IOS (c), Android (c) Windows (c)  etc.) , les familles pourront suivre à distance les funérailles, ce qui également permettra de réduire les gaz à effet de serre: plus de besoin de se déplacer en masse en voiture pour voir la mise en bière, la mise en terre ou la carbonisation du défunt.
Nous livrerons également repas froids et le jaja qui sont de coutume, mais à chaque point familial, sans que ceux-ci aient besoin de se réunir, toujours via notre appli. Nous contribueront sérieusement à réduire les nuisance sonores et violences familiales, surtout chez les populations méditerranéennes.  (non, Madorché, tu peux pas dire arabes, juifs et italiens. non! Marketing là, quoi!)

2 – Durable et solidaire
Les familles recevront un quota de CO2 équivalent à la capacité d’émission de gaz à effet de serre du cadavre en fonction de sa capacité de décomposition. Durant la période de décomposition, cela sera monitoré. En cas de non-dépassement du quota d’émission du défunt, la famille pourra revendre le reliquat à d’autre familles dont les défunt sont plus polluants ou bien à des familles désireuses de réduire leur coût d’abonnement, ou bien à des entreprises de trading spécialisées (qui en sus financeront en tout légalité des campagnes présidentielles, c’est important)  qui revendront cela à prix d’or aux fosses communes (collectivités, gros marché)  ou à ceux étant pris au dépourvu pas un décès soudain et n’étant pas abonnés (les cons. Là on se goinfre au bas mot 250% de premium par rapport au marché spot).

Les familles seront invitées, dans un processus participatif et citoyen, à contribuer à notre financement, avec pour corolaire un tarif d’abonnement réduit et un traitement VIP. Des SMS et e-mail prévenant l’intégralité des contacts Facebook, Twitter, Instagram etc. de l’ensemble des membres la famille seront envoyés sur le modèle de « Yes la meuf est dead ».

Donc, on veut le pognon là, Frech Tech.  Maintenant. Vite.
Merci.

Sinon on appelle qui de droit et vous ne vous relèverez pas.

(Heu, tu arrêtes là Madorché! Ce qui est assez frais finira en lasagne! Tu peux pas dire ça en publique merde! Et la filière néerlando-belge, c’est du trading:  pas traçable! On refile ça à l’ONU comme barre de protéine pour ceux qui crèvent de faim  ou au Texas comme beef Jerkey. T’as vraiment de la chance d’être mon cousin toi.)

 

PS: désolé, hier on a revu « Shaun of the Dead »  avec un Condrieu (elles étaient plusieurs) assez  exceptionnel et un fois gras – d’oie, on vous rassure – qui l’était tout autant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :