Trump, le début de la fin ou la fin du début: du pareil au même.

 

C’est parti… Le début de la fin pour Trump – ou la fin du début, ce qui revient au même.
Robert Mueller, le Procureur Spécial, demande à la Maison Blanche des documents à propos de l’ancien Conseiller à la Sécurité National de Donald Trump, le général Michael Flynn, qui a été rémunéré secrètement plus de 500 000 dollars par un homme d’affaire turco-américain durant la campagne présidentielle afin de plaider en faveur du régime Erdogan, ce qu’il l’a omis de le déclarer et qui est en soit est un délit. Plus grave encore, le jour des élections, Michael Flynn a publié sur ‘The Hill » un article où il appelait à extrader Fethulla Güllen vers la Turquie.
Mueller suit l’argent et utilise au moins deux grands jurys fédéraux, un à Washington DC et un autre en Virginie. Rappelons qu’un procureur spécial, s’il a un pouvoir d’enquête n’a pas de pouvoir de contrainte, qui lui réside dans ces fameux « Grands Jurys« , une institution faisant partie d’un tribunal qui a pour rôle de déterminer si des actes délictueux ou criminels ont été commis et de les caractériser. C’est l’institution qui décide si ce qu’on appelle en France une enquête préliminaire doit se transformer en information judiciaire et des mises en examen qui en découlent.
Si la Maison Blanche ne s’exécute pas, alors subpoena émis par ces grands jury sur les conseils du Procureur spécial, c’est dire réquisition de documents et citations à comparaître auxquels nul n’a le droit de se soustraire.
Et pendant ce temps là, Trump prends 17 jours de vacances dans un de ses clubs de golf dans le New Jersey…
Ce que dit un des invités, un ancien procureur fédéral qui a dirigé la task force sur l’affaire Enron, Samuel Buell, est très intéressant:
« Les preuves les plus importantes qu’on peut recueillir dans une affaire de col blanc aussi complexe sont les témoignages de gens qui savent ce qui s’est réellement passé, de ceux qiu ont été au coeur de l’affaire,et le seul moyen d’obtenir ces témoignages c’est de montrer des dossiers d’accusation contre ces témoins, qui ne témoignent jamais de leur propre chef ».
Donc ce que serait en train de faire Robert Mueller, c’est de monter un gros dossier d’accusation du Micheal Flynn afin de l’obliger à témoigner sur la collusion de la campagne de Trump avec le Kremlin.
PS: imaginez donc si nous avions les mêmes lois en matière de financement de campagnes électorales et d’activités de lobbying, ce qui se passerait en France, pour un bon paquet de politiques, au plus haut niveau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s