C kiki fé lé zarbitrages?

Finalement la réforme de la taxe d’habitation, c’est pour 2018 et pas 2019 ou 2020 comme l’avait annoncé le Premier Ministre.

L’info vient de Bercy – hein? quoi? – ce genre d’arbitrage, c’est Matignon, pas Bercy et encore moins l’Élysée… Article 20 de notre constitution: « le gouvernement décide et conduit la politique de la Nation ». Franchement, même si nous ne l’aimons pas, nous plaignons Édouard Philippe. Et dîtes, Philippe, il n’a pas fait un discours de politique générale il y a une semaine? Et donc comme ça, tranquille, on demande la confiance sur un programme, on l’obtient, et puis on s’assoie dessus? Cela ne signifie qu’une chose: l’Assemblée Nationale, la seule institution qui représente le peuple dans toute sa diversité (en théorie), ne sert plus à rien, elle n’est qu’une chambre d’enregistrement qui ne contrôle plus l’exécutif. Et ce genre de régime où le Parlement ne fait que figuration a un nom: une autocratie.

Comment donc cela va t-il être financé, hein? Non car c’est 10 milliards d’euros de compensation aux collectivités la TH + les 2 milliards de la réforme de l’ISF + les 4,5 milliards de recapitalisation d’Aréva + les 8 milliards de « trou » (parfaitement justifiés au demeurant) + tout le reste, le tout en maintenant le déficit public à mois de 3%…  Nous sommes comme qui dirait un tantinet perplexes.

Ne vous fatiguez pas: ce n’est pas possible. On arrive au bas mot à 30 milliards d’euros sur un seul exercice (on sera plutôt vers 40 à 45 milliards), ce qui risque de plonger le pays dans la récession  et dans le même temps engraisser les plus riches, et dans le même temps nous permettra de rebaptiser Jupiter (comme nous l’avons déjà avec  Christophe Sean-Spicer et Hiclas Nulot) Jupithatcher. Car c’est bien du programme de Thatcher dont il s’agit, et cette annonce est faite comme hasard juste après le G20 et surtout après les rencontres économiques d’Aix en Provence, ou patrons et économistes néo-libéraux se sont inquiétés des retards pris par Macron. Un petit communiqué de presse, et hop! on les exhausse…

A moins que ce que Macron et ses zélotes recherchent en permanence la crise , la tension, voir une grosse récession en croyant naïvement que l’angoisse crée suffira à conserver les français chez eux, et pas dans la rue. Profondément naïf et calcul de gribouilles…

Toutes, nous disons bien toutes, les promesses de Macron en matière économique et fiscale sont irréalisables dans le calendrier qu’il a imposé. Et nocives pour le pays, sa société et son économie au surplus.

Qui a conçu le programme économique de Jupiter?

C’est Jean Pisani-Ferry, qui fut le Commissaire Général de France Stratégie du 1er mai 2013 au 11 janvier 2017. France Stratégie, organisme sous la tutelle de Bercy. On rapelle l’affaire Las Vegas avec Business France.

Les soupçons qu’Emmanuel Macron ait mis son ministère au service de sa candidature s’alourdissent de jour en jour.

Il va falloir qu’il descende de l’Olympe, Jupiter et nous fournisse des explications, beaucoup d’explications, vite. Rien de mieux pour cela que l’interview 14 juillet, on dit ça on dit rien nous (note à Jupiter: virer tout le service communication et en premier chef le conseiller spécial).

Sinon la rentrée va être un poil tendue…

Viva Las Vegas.

Manquerait plus qu’on parte en guerre – la vraie, pas des OPEX –  au Moyen-Orient…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :