La bataille que vous avez remporté, M. Nulot, ce serait pas Sedan pas hasard?

Sedan ou la charge de Reicshoffen, au choix.

Après avoir rebaptisé Christophe Castaner Christophe Sean-Spicer, au tour de Nicolas Hulot qui sera désormais connu sous le nom de Hicolas Nulot.

Non M. Nulot, vous n’avez pas remporté de bataille et votre méconnaissance du fonctionnement de l’Europe est très inquiétante.

Sachez que, en Europe, quand on est pas d’accord, il vaut mieux un blocage qu’un texte, qu’une définition parce qu’ensuite il est impossible de faire évoluer le texte, because majorité qualifiée, because transposition en droit national souvent législative etc.
Le pacte de stabilité et l’obsession des 3% de déficit budgétaire qui plombent l’économie européenne sont là pour nous le rappeler! Idem pour la directive travailleurs détachés. Et un paquet d’autres textes.

Que pensent des pays comme la Suède, le Danemark etc. qui pendant plus d’un an ont mené le même combat que nous et que vous avez laissé tomber en rase campagne? Autant dire que cela se paiera cher quand il s’agira de trouver une majorité pour faire passer les « pet projects » de la France, dont la parole ne vaut décidément pas grand chose.

Ce qui c’est passé, c’est Jupiter qui a baissé ses braies devant Freyja et ses Nibelugnen chimiquiers, pour de simples raisons d’expédient politique à très court terme, après la déculottée qu’il a reçu lors du dernier Conseil Européen…

Et vous nous dîtes que c’est une grande avancée car nous pourront interdire les perturbateurs endocriniens sur le territoire national, alors que les traités européens nous garantissent de pouvoir le faire de toute manière, dès leur origine…

Nous vous rappelons que le Ministre de l’Agriculture, le bien nommé Stéphane Travert (donc qu’on ne rebaptisera pas), avait argué « une mise en conformité aux normes européennes » pour justifier la ré-autorisation des néonicotinoïdes, dont l’interdiction en France découle du principe même de subsidiarité et du fait que l’environnement est une co-compétence, partagée par l’Europe et les États Membres, qui peuvent aller plus loin que les normes européennes s’ils le désirent.

Nous vous regarderons avec plaisir ré-enfiler votre cuirasse, remontrer sur votre destrier et charger sabre vert au clair sur les normes plaines de France les géants de l’agri-business, la FNSEA, les céréaliers, les Offices Interprofessionnels, l’industrie Agro-alimentaire… Cuirassé de l’Empire vous ne serez point. Juste Don Quichotte. Mais nous reconnaissons que ce rôle vous va naturellement bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :