Démocrature locale

La Municipalité grenobloise assigne en diffamation une Union de Quartier.

Des élus disposant de la puissance et des moyens publics utilisent l’argent des contribuables – des habitants –  pour assigner des habitants en justice parce qu’ils ont écrit quelque chose qui a déplu dans la feuille de l’Union de Quartier, qui est, cela va de soit, lue de Washington à Pékin en passant par Ouagadougou par tous les chefs d’États de la planète, le groupe Bilderberg et tous les leaders d’opinion.

Cette municipalité est tout simplement inique. Et cela se retournera contre elle, et ça lui coûtera politiquement très cher.

C’est très France Insoumise- transition écologique- métropole apaisée, ce genre de méthodes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :