Lecture ludique et touristique de l’urbanisme: l’aberration d’une politique d’adulescents

Lu dans Libé à propos de l’absurdité des voies sur berge parisiennes :

« Toutefois, cette production urbaine ne doit pas être aveugle sur ses finalités : une lecture ludique, touristique et récréative de l’espace public, même labellisée par l’Unesco, doit-elle exclusivement et définitivement l’emporter ? Pour que Paris demeure la ville des possibles souhaitées par la génération bâtisseuse de l’après-guerre, quelques fondamentaux ne méritent-ils pas d’être rappelés par-delà le «plébiscite» annoncé de ce nouvel espace par la déambulation sympathique et approbative du grand public ? »

Une ville, c’est l’organisation rationnelle de l’espace par l’homme pour favoriser ses activités politiques, économiques, sociales et culturelles. Si on pense la ville de manière unidimensionnelle, alors elle devient une arme d’exclusion massive.

Nous le voyons avec la ville morte qu’est Grenoble depuis la mise en place de CVCM.

Nous proposons de louer le centre-ville comme décor de la prochaine saison de The Walking Dead.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :