Enfin la reconnaissance! Eric Piolle répond à « Tartempion » sur Twitter!

Cher Monsieur le Maire,

Nous rougissons de plaisir! Nous en pétrissons nos bérets basques! Vous voir ainsi reconnaître que:

  1. Vous dédiez des ressources donc de l’argent public à constamment monitorer l’activité de notre groupe Facebook  – vous faîtes même faire des statistiques!
  2. Vous, sans que nous ne vous ayons rien demandé (pour une fois), faites l’effort de nous interpeler directement sur Twitter parce qu’il faut nous apporter réponse. Vous ne le faîtes certes pas sur le fond, ce qui est dommage, mais vous avez habitué vos administrés à cela depuis 3 ans.

C’est trop, n’en jetez plus. Non, non, on vous assure. C’est trop. Vous nous comblez. Nous sommes confus.

Comme nous l’avons déjà écrit de très nombreuses fois, le GAM compte 27 membres. Nous avons décidé que seul le porte parole apparaîtrait et que les 26 autres membres eux conserveraient l’anonymat, afin d’éviter les attaques personnelles et autres joyeusetés, parce que c’est la seule chose que certains savent faire, comme de nombreux journalistes en ont eu la déplaisante expérience.

Le GAM n’est pas une personne morale car nous pensons qu’on a pas besoin de se cacher derrière une association pour exercer son droit de regard, d’analyse et de critique.

A partir du moment où on publie des analyses portant sur la chose publique et les décisions de gens démocratiquement élus, il faut avoir le courage de faire face à ses responsabilités juridiques telles que posées par la Loi du 29 juillet 1889 sur la liberté de la Presse et donc que les articles soient signés. Nous ne sommes pas de ceux qui, comme l’ADES par exemple, se cachent derrière une personne morale leur permettant de ne pas assumer leur production.

Pascal Clérotte prend cette responsabilité parce qu’il en a les moyens, son activité professionnelle n’étant en aucun cas lié au territoire métropolitain et parce que personne ne peut lui nuire ni professionnellement, ni personnellement.

Vous voyez, c’est simple: tous les articles sont publiés sous le nom de Pascal Clérotte, mais Pascal Clérotte n’est pas l’auteur de la plupart.

Par ailleurs, si le GAM n’était que Pascal Clérotte, alors il serait un génie, une personne possédant une capacité de travail herculéenne et des compétences extrêmement pointues dans tous les domaines touchant à la gestion des collectivités. A votre place, nous aurions immédiatement cherché à le recruter et à en faire notre principal collaborateur. Il est certes peu probable qu’il eût accepté.

Pascal Clérotte est loin d’être imbécile. Mais ce n’est pas un génie. La somme de travail que fournit le GAM ne peut être celle d’un seul homme.

Désolé de vous décevoir alors que vous nous flattez.

Bien à vous,

L’équipe du GAM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :