Nous persistons à penser que Marine Lepen ne veut pas être élue cette fois-ci

Comme d’habitude, chacun voit midi devant de sa porte et ne considère que son côté de la barrière.

  • Les soutiens de Macron affirment qu’il a été excellent. Ce ne fut pas le cas;
  • Les soutiens de Marine Lepen restent silencieux, ce qui n’est pas bon signe;
  • La presse est unanime, ce qui n’est pas une bonne chose; et
  • Chacun s’amuse dans son silo sur les réseaux sociaux, ce qui procure une fausse sensation de sécurité et d’unanimité.

Le Front National  est le seul parti politique disposant d’une stratégie cohérente et à long terme de conquête du pouvoir. Très inquiétant. Cela augmente sa dangerosité en sus des éléments que nous avons listés hier , non pas parce que le FN serait une machine de guerre inopposable, mais grâce à l’incurie de ses opposants.

Nous avons développé cette thèse depuis un certain temps: Marine Lepen ne veut pas être élue cette fois-ci. Elle sait que les conditions ne sont pas encore réunies pour que le FN puisse exercer et conserver le pouvoir. N’oublions pas que le FN, aussi nauséabondes fussent ses idées, n’a jamais refusé la règle électorale et n’est pas viscéralement anti-parlementariste comme le fut l’extrême droite des années 30.

Le calcul de Marine Lepen est simple, donc efficace. Pour être élue Présidente de la République, il lui faut d’abord une base parlementaire. Sur cette base elle construira sa prochaine candidature, et cette base sera l’instrument lui permettant d’obtenir une majorité parlementaire si elle est élue. Son objectif avec cette campagne présidentielle est d’assurer l’entrée en force du FN à l’Assemblée Nationale.

Marine Lepen, contrairement à Emmanuel Macron, sait que celui qui est élu à rebours de l’ordre institutionnel se retrouve immédiatement dans l’incapacité de gouverner pleinement.

La presse affirme que Marine Lepen a subi un naufrage lors du débat d’hier soir. Elle n’a pas d’autre choix que cette affirmation, à moins de vouloir être accusée de faire le lit du FN et d’aller contre  son tropisme de rejet épidermique du FN, par ailleurs pleinement justifié vu les rapports qu’entretient ce parti avec elle.

Nous ne sommes pas d’accord. Si on pose l’hypothèse que Marine Lepen ne veut pas être élue, alors la perspective du tableau change complétement, le clair-obscur se renverse:

  • Lors du débat, elle a réussi son coup, à savoir décrédibiliser Emmanuel Macron aux yeux de la majorité des français, quitte à passer pour une outrancière poissonnière (ce qu’elle n’est pas en réalité. Il faut le reconnaître même si cela dérange)
  • Elle s’est réaffirmée aux yeux de son électorat qu’il faut qu’elle solidifie pour les législatives, comme le seul recours contre un « système » qui truquerait la partie à sa guise et dont Emmanuel Macron ne serait que le zélote
  • Elle a dans les faits contrôlé le débat du début à la fin en déterminant par quels bouts le pourrir

L’effarement et la passivité des journalistes modérant ce débat en dit long. Car enfin, si Emmanuel Macron avait été à la hauteur, s’il leur avait donné matière à réagir, ils l’auraient fait! Mais ces journalistes ne pouvaient en aucun cas seuls en prendre l’initiative.

Emmanuel Macron a été incapable de cadrer une Marine Lepen déchainée dans l’outrance. Sans doute parce qu’il était terrorisé. Il ne faudrait pas nous faire prendre sa paralysie pour du sang froid.

Et cela confirme tristement ce que nous écrivions hier:

« Vu la tournure que prend la campagne, vu tous ces résistants et combattants de salon en tête desquels on trouve Emmanuel Macron qui se bat façon drôle de guerre, bunkerisé dans la ligne Maginot d’une CCI pendant que son adversaire, matoise, passe par les Ardennes comme son père en 2002 pour aller faire un blitzkrieg de 15 minutes avec les gens, on n’est pas rendu »

Si Emmanuel Macron n’a pas su maîtriser le débat en face de Marine Lepen, imaginons le un instant face à Poutine…

Victoire à la Pyrrhus qui laisse le problème du FN entier. Puisqu’il aura sans doute une tribune parlementaire non-négligeable pendant 5 ans, nous ne sommes effectivement pas sortis de l’auberge.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :